Présentation du rapport des réalisations du Gouvernement pour le 1er semestre 2022-2023 devant le Parlement

Présentation du rapport des réalisations du Gouvernement pour le 1er semestre 2022-2023 devant le Parlement

Conformément à l’article 168 alinéa 4 de la Constitution de la République du Burundi, le Premier Ministre, Lieutenant-Général de Police Gervais Ndirakobuca  a présenté, Jeudi le 23 février  2023,  le Rapport de mise en application du programme du Gouvernement pour le premier semestre, exercice 2022-2023, devant le Parlement, réuni en Congrès, à l’Hémicycle de Kigobe, en Mairie de Bujumbura.

Lors de sa présentation, le Premier Ministre a expliqué que dans la mise en œuvre de la politique nationale, chaque ministère a élaboré un plan d’actions annuel, qui s’inspire du Plan National de Développement : 2018-2027.

Ce rapport est une évaluation à mi-parcours, qui indique ministère par ministère les réalisations du Gouvernement pendant la période du 1er juillet au 31 décembre 2022, pour  toutes les actions concrètes prévues.

Ainsi par exemple, l’un des objectifs du ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants consistait à piloter le projet de reboisement national « Ewe Burundi urambaye». On prévoyait planter 3889510 arbres dans toutes les provinces du pays, pour une échéance allant de juillet 2022 à juin 2023.  Le rapport démontre que 2992657 arbres ont déjà été plantés, et que l’objectif a été atteint au taux de réalisation de 77%.

Selon le Premier Ministre, le taux moyen des réalisations des 15 ministères que compte le Gouvernement de la République du Burundi est de 85,56 %. Les résultats obtenus par ces ministères varient entre 62,37% et 99,64%. Le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires sociales, des Droits de la Personne humaine et du Genre étant classé 1er avec 99,64% de ses achèvements.

Après avoir suivi la présentation de ce rapport, les parlementaires ont adressé au Premier Ministre des questions d’éclaircissements et des orientations pour résoudre certains problèmes socio-économiques de la population.

Dans son intervention, le Président du Sénat, Très Honorable Emmanuel SINZOHAGERA a apprécié l’organisation des descentes sur terrain par les membres du gouvernement afin de recueillir des doléances de la population

Quant à la préoccupation des parlementaires en rapport avec la nécessité de réhabilitation de la piste d’atterrissage à l’Aéroport International Melchior Ndadaye, le Premier ministre a rassuré que le Gouvernement l’a déjà prévu.

Les autres préoccupations  soulevées par les parlementaires sont notamment, les jetons de présence que réclament les notables collinaires lors des séances de médiation ainsi que leurs outils de travail. Ils ont ensuite posé   une question liée à la connexion de tous les opérateurs économiques au serveur de l’OBR pour en finir avec l’évasion et la fraude fiscale.

Les parlementaires ont aussi exprimé la nécessité pour la REGIDESO d’accélérer le rythme de distribution de l’électricité dans les régions non encore éclairées, la réalisation d’un film d’illustration des réalisations du Gouvernement, etc.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *