Les médecins invités à continuer à se conformer aux exigences de leur déontologie professionnelle

Les médecins invités à continuer à se conformer aux exigences de leur déontologie professionnelle

Lors des vacances parlementaires, en dates du 14 au 16 novembre 2023, le Premier Vice-président du Sénat, Honorable Dénise Ndadaye, accompagné de certains sénateurs, a effectué des visites auprès de certains Hôpitaux publics, et un Clinique privé, en Mairie de Bujumbura et dans la province Karusi. Elle a également visité certains Centres d’accueil des handicapés, des victimes des viols et autres personnes en situation de détresse, ainsi qu’un Orphelinat, dans la capitale économique.

Dans tous ces lieux, Honorable Ndadaye a indiqué qu’ils étaient venus pour s’enquérir de la qualité des services offerts et des entraves de certaines réalisations afin de les transmettre aux instances habilitées pour des solutions éventuelles. Elle a invité les médecins à continuer à se conformer aux exigences de leur déontologie professionnelle.

Parmi les problèmes soulevés par le personnel de ces hôpitaux figurent la rareté des médecins, notamment des spécialistes, des ingénieurs biomédicaux et l’exigüité de ces structures sanitaires. Ils ont aussi déploré le matériel médical insuffisant, des pertes de moyens financiers occasionnés par le surnombre des indigents incapables de régulariser leurs factures des soins, les coupures d’électricité et bien d’autres.

Quant aux Centres d’accueil des handicapés, des orphelins et d’autres personnes en situation de détresse,  leurs préoccupations sont notamment liées au manque de moyens et de personnel spécialisé suffisant pour améliorer la qualité de leurs services. Ils demandent au Gouvernement d’adopter une politique permettant aux handicapés de bénéficier les mêmes droits que les autres citoyens burundais, notamment dans le domaine de l’éducation.

Ces institutions sanitaires visitées sont l’Hôpital Roi Khaled, l’Hôpital Prince Régent Charles, la Clinique Stella en Mairie de Bujumbura ainsi que l’Hôpital du Cinquantenaire: Natwe Turashoboye de Karusi.

Elle s’est également rendue au Centre Seruka, à l’Orphelinat officiel de Bujumbura, au Centre Akamuri, au Cntre Saint Kizito ainsi qu’à la Direction Générale de la Promotion de la Femme et de l’Egalité de Genre au Ministère en charge de la Solidarité Nationale.

Ces représentants du peuple ont clôturé leur tournée par une visite au Parc National de la Ruvubu, en province de Cankuzo. Les défis relevés sont entre autres le braconnage, les feux de brousse, et les animaux de la réserve naturelle qui détruisent les cultures dans leur voisinage. Ils ont constaté qu’il s’avère nécessaire pour le Gouvernement, de construire la clôture autour du Parc pour la prévention de certains dégâts.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *