Les élus locaux de Kirundo interpellés à lutter contre la fraude

En dates du 23 au 25 août 2022, le Président du Sénat, Très Honorable Emmanuel Sinzohagera, a tenu des réunions à l’intention des élus locaux et chefs de services déconcentrés œuvrant dans toutes les communes de la province Kirundo, en vue d’écouter leurs doléances pour les aider à trouver des solutions aux problèmes soulevés.

Dans son propos, Très Honorable Sinzohagera leur a demandé de préserver la paix, la sécurité et profiter des biens naturels comme les lacs du Nord du Burundi pour s’auto-développer. Il les a conseillés de protéger l’environnement en plantant des arbres et tracer des courbes de niveau.

Le Président de la Chambre Haute du Parlement leur a également prodigué d’autres conseils visant notamment la limitation des naissances, la lutte contre la fraude et le concubinage.

Il a exhorté la population à s’atteler aux travaux de développement de leurs communes respectives. ‘‘Le développement de vos entités administratives émane de vous’’, a-t-il martelé.

Le Président du Sénat a conseillé les élus locaux d’être de bons serviteurs de la population, défendre les intérêts du peuple et servir de modèle.

Parmi les doléances soulevées par les participants figurent les conflits fonciers, les problèmes liés au manque du carburant, des boissons de la société BRARUDI, du sucre, du ciment de BUCECO,  du courant électrique et l’insuffisance de l’adduction d’eau potable.

En vue de faire face au manque du carburant, Très Honorable Sinzohagera a demandé au peuple burundais d’augmenter la production à exporter pour avoir des devises de s’en acheter.

Concernant l’insuffisance du ciment et du sucre, il a invité les investisseurs à créer d’autres sociétés pour avoir une grande quantité de ces produits.

A propos du désidérata en rapport avec l’adduction d’eau potable, il a rassuré que le Gouvernement est préoccupé par cette question.

En outre, le Président de la Chambre Haute du Parlement a informé qu’il sera bientôt mise en place une juridiction collinaire pour trancher les procès liés aux conflits fonciers. Il les a, par conséquent, conseillés d’élire des personnes intègres qui feront partie de cette instance judiciaire.

Il a profité de cette occasion pour apprécier le récent Décret du Président de la République en rapport avec la révocation de certains magistrats coupables d’avoir mal accompli leurs tâches. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *