Discours prononcé par le Président du Sénat, Très Honorable Emmanuel SINZOHAGERA, à l’occasion de l’ouverture de la Session Parlementaire ordinaire du mois de Décembre 2023

Discours prononcé par le Président du Sénat, Très Honorable Emmanuel SINZOHAGERA, à l’occasion de l’ouverture de la Session Parlementaire ordinaire du mois de Décembre 2023

Gitega, le 01/12/2023

 

Honorable Premier Vice-président du Sénat ;

Honorable Deuxième Vice-président du Sénat ;

Honorables Sénateurs ;

Excellences Mesdames, Messieurs les Membres du Gouvernement de la République du Burundi ;

Monsieur le Gouverneur de la Province de Gitega ;

Excellences Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Corps Diplomatiques et Consulaires accrédités au Burundi ;

Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales au Burundi ;

Mesdames, Messieurs les membres de la magistrature ;

Monsieur l’Administrateur de la Commune de Gitega ;

Mesdames, Messieurs les responsables des corps de Défense et de Sécurité ;

Mesdames, Messieurs les Hauts Cadres du Sénat ;

Mesdames et Messieurs les représentants des différents services œuvrant dans la Capitale politique ; 

Mesdames, Messieurs les représentants des media ;

Distingués Invités;

  1. De prime abord, rendons grâce à Dieu le Tout Puissant qui nous a gardés pendant tout ce mois de vacances et qui est resté avec nous dans l’accomplissement de notre mission. Veuillez vous joindre à nous  pour l’acclamer.

 

  1. Excellences, Mesdames, Messieurs, distingués invités, soyez les bienvenus au Sénat, et nous tenons à vous remercier vivement pour avoir répondu à notre invitation malgré vos multiples occupations. Ceci est un signe éloquent que nous avons des amis qui suivent de près nos activités, ce qui nous encourage à travailler avec dévouement.

 

Honorables Sénateurs ;

Distingués invités ;

  1. Après chaque session parlementaire ordinaire, il est prévu un mois de vacance où tous les sénateurs vont dans leurs circonscriptions respectives. Dans ce cas, ils retroussent les manches car qui sème le vent récolte la tempête. Ils en profitent pour être tout près de leur électorat afin d’échanger et de se joindre à lui dans les travaux de développement car « l’union fait la force ». C’est aussi une occasion de recueillir les désidératas de la population afin de les transmettre aux autorités compétentes pour trouver une solution durable. C’est pour cette raison que je félicité les Honorables Sénateurs pour ce comportement si louable car cela donne de l’espoir à leur électorat qui les a mandatés.

 

  1. Durant ces vacances que nous venons de terminer, les membres du Bureau du Sénat ont visité les provinces de Muyinga, Rutana, Muramvya, Mwaro, Rumonge, Bururi, Cibitoke, Bujumbura ainsi que la Mairie de Bujumbura. Dans certaines provinces, nous nous sommes joints aux autorités pour accueillir le Flambeau de la Paix. Parfois nous allions nous joindre à la population dans les travaux de développement communautaire. Nous avons profité de cette occasion pour prodiguer des conseils à l’endroit de la population en rapport avec la sauvegarde de la paix et de la sécurité, la limitation des naissances, l’adhésion dans les coopératives, le paiement des impôts et taxes, l’amour de la patrie et des citoyens, l’entraide mutuelle, la protection de l’environnement ainsi que d’autres conseils qui les permettraient d’améliorer leurs conditions de vie..

 

  1. Les membres du Bureau du Sénat ont participé à la 2ème édition du Forum National du secteur privé. Ce forum a eu lieu en Mairie de Bujumbura le 27 novembre 2023.

 

  1. De plus, nous avons visité différents départements et différentes organisations pour s’enquérir de l’état de lieu en ce qui concerne le respect des droits de l’Homme. Nous avons profité de ces visites pour prodiguer des conseils en rapport avec l’accroissement de la production pour que le Burundi soit un pays émergent en 2040 et un pays développé en 2060.

 

Honorables Sénateurs ;

Distingués invités ;

  1. Comme nous nous sommes assigné de suivre de près l’état du respect des droits de l’Homme, pendant ces vacances parlementaires, le Sénat à travers ses commissions permanentes, a visité certains hôpitaux et centres chargés d’accueillir et suivre de près des groupes de gens ayant différents problèmes, les société d’assurances, l’Office Burundais des Recettes, les différents centres de détention, la Police Judiciaire des Parquets ainsi que les réserves naturelles pour constater la manière dont les êtres vivants y sont protégés.

 

Honorables Sénateurs,

Distingués invités

  1. Permettez-nous de vous rappeler que c’est au cours de ces vacances parlementaires que nous venons de terminer que notre pays le Burundi a été hôte d’une réunion des commissions permanentes du Parlement Panafricain, du 20 au 23 novembre 2023. Cette réunion a eu lieu à Bujumbura. Ces visiteurs de marque ont constaté que le Burundi est paisible et ils ont beaucoup apprécié l’hospitalité légendaire des burundais avant de retourner dans leurs pays respectifs.
  2. Concernant les relations avec les autres Parlements, le Deuxième Vice-Président du Sénat du Burundi a représenté le Sénat dans des travaux du 16ème sommet des bureaux des  Présidents  des chambres du Parlement de la communauté   de l’Afrique de l’Est. Ce sommet  a eu lieu à Juba, Soudan du Sud, le 16 novembre 2023.
  3. En outre, en dates du 21 et 29 novembre 2023, le Très Honorable Président du Sénat a reçu en audience le Représentant de l’Union Européenne ainsi que le Représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).
  4. Quand bien même nous étions en vacances parlementaires, l’adage antique nous rappelle que « pierre qui roule n’amasse pas mousse ». Nous espérons que vous revenez avec un nouvel élan de nouvelles d’énergies car, en tant que représentants du peuple, nous avons devant nous beaucoup de travaux à effectuer. Nous sommes donc appelés à nous mettre au travail immédiatement, puisque comme l’illustre cette locution française, « qui veut voyager loin ménage sa monture ».

 Honorables  Sénateurs ;

 Distingués invités ;

  1. Permettez-nous alors de vous informer que pendant cette session ordinaire de décembre, en plus de nos missions constitutionnelles, le Sénat va analyser et adopter  deux projets de loi que le Gouvernement du Burundi nous a envoyés. Ces projets de loi sont les suivants :

 

  1. Projet de loi portant révision de la loi no 1/13 du 23 avril 2015 portant réorganisation du secteur de l’électricité au Burundi ;

 

  1. Projet de loi portant révision de la loi no 1/03 du 07mai 2016 régissant la gestion de la dette publique.

 

  1. Pour terminer, nous voulons encore une fois rappeler aux Honorables Sénateurs que nous les élus du peuple, nous devons être l’œil et l’oreille de la population. Pour servir de modèle, nous devons participer aux travaux de développement communautaire organisés dans les provinces et communes où nous avons été élus, parce que ces travaux font partie des contributions qui permettront à atteindre pleinement  la vision de notre Président de la République de rendre le Burundi un pays émergeant en 2040 et un pays développé en 2060. Gardons  toujours à l’esprit que notre travail n’est pas seulement le vote des lois, mais plutôt que nous devons être proches  de ceux qui nous ont élus pour les représenter car ce sont eux qui sont susceptibles de nous évaluer objectivement.
  2. Nous ne pouvons pas terminer notre propos sans nous rappeler les uns les autres que nous les élus, nous avons une grande part de responsabilité dans la lutte pour la dignité du citoyen burundais. Nous devons veiller à ce qu’il n’y ait aucun citoyen qui soit dénigré ou victime de discrimination dans son propre pays. Levons–nous comme un seul homme pour abolir ce genre de comportement car il est à l’origine des lamentations et de la haine. Mettons toujours en avant l’amour de nos concitoyens au lieu de privilégier les étrangers.  Cela montrera que nous avons en commun le même berceau qui est le Burundi.

Nous vous remercions encore une fois pour avoir mis de côté vos multiples obligations et venir vous associer à nous dans ces cérémonies.

Nous profitons de cette occasion pour vous souhaiter joyeux Noel et Meilleurs Vœux pour l’année 2024 qui s’annonce déjà.

C’est sur ces vœux  que nous proclamons solennellement l’ouverture de la session ordinaire du mois de décembre 2023.

 

Je vous remercie.

Que Dieu vous bénisse!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *