DISCOURS D’OUVERTURE DE LA SESSION PARLEMENTAIRE ORDINAIRE DU MOIS D’AVRIL 2022 PRONONCE PAR LE TRES HONORABLE EMMANUEL SINZOHAGERA, PRESIDENT DU SENAT DU BURUNDI

                                                            Gitega, le 01/04/2022

Honorable Deuxième Vice-président du Sénat ;

Honorables Sénateurs ;

Excellences Mesdames, Messieurs les membres du Gouvernement du Burundi ;

Monsieur le Gouverneur de la Province  Gitega ;

Madame la Présidente du Tribunal de Grande Instance en Province Gitega ;

Monsieur le Procureur de la République en Province Gitega ;

Monsieur le Président du Tribunal du Travail en province Gitega,

Monsieur l’Administrateur de la Commune Gitega ;

Mesdames, Messieurs les représentants des Corps de Défense et de Sécurité ;

Excellences Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Corps Diplomatiques et Consulaires accrédités au Burundi ;

Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales au Burundi

Distingués invités ;

Mesdames, Messieurs ;

  1. Je voudrais, au nom des membres du Bureau du Sénat, et en mon nom propre, rendre grâce au Dieu Tout puissant qui nous a guidés dans les descentes effectuées durant ce mois de vacances parlementaires. Ces descentes nous ont permis de nous joindre à la population dans leurs activités quotidiennes,  nous entretenir avec eux, et recueillir leurs  doléances en tant que leurs représentants. Nous voici tous ici présents, sains et saufs ! Acclamons le Seigneur en signe de remerciement!
  2. En date du 28 février 2022, lors de la clôture de la session ordinaire du mois de décembre, nous vous avons informés que nous allions nous rencontrer dans cet hémicycle aujourd’hui le 01 avril 2022 pour l’ouverture solennelle des travaux de la session ordinaire du mois d’avril, qui est la troisième et la dernière session de l’année, conformément à la Constitution de la République du Burundi, en ses articles 190 et 192.
  3. Cette période de vacances parlementaires que nous clôturons a été dure pour nos amis de l’Ouganda car Son Excellence Honorable Jacob OULAYAH, Président de l’Assemblée Nationale de ce pays, est décédé en date du 21 mars 2022. Nous vous prions d’observer une minute de silence en sa mémoire.

Que Dieu accueille son âme et réconforte sa famille et les parlementaires de ce pays.

Honorables Sénateurs ;

Distingués invités ;

  • Les vacances parlementaires que nous venons de terminer ont été une bonne occasion de nous joindre à la population dans leurs travaux quotidiens. Nous avons organisé des réunions à leur intention, nous les avons sensibilisés à répondre massivement aux projets initiés par le gouvernement pour le développement. Nous avons encouragé les chefs des différents services et nous leur avons expliqué comment ils peuvent bien diriger les personnels sous leur responsabilité. Nous avons également sensibilisé tous ceux qui œuvrent dans le domaine de l’éducation des jeunes à renforcer les mœurs et se soucier de cette jeunesse comme des parents dignes de ce nom. Nous avons également demandé à la population d’accroître la production, protéger l’environnement en multipliant les arbres qui cohabitent avec les cultures, et protéger les eaux par le déracinement des eucalyptus proches des sources d’eau.
  • C’est dans cette optique que le Bureau du Sénat, en collaboration avec les Sénateurs, a visité différentes communes et provinces du pays pour se rendre compte de la façon dont le Gouvernement exécute les projets qu’il a promis de réaliser pour la population.
  • En ce qui nous concerne, nous avons visité les provinces de Ngozi et Bujumbura et nous nous sommes joints à la population de la coopérative agro-pastorale CIAP dans le travail de récolte des pommes de terre en commune Gashikanwa de la province Ngozi.
  • Nous avons également rencontré les responsables de l’éducation en commune Isare dans l’ultime objectif de poursuivre le but visé par les élus de la province Bujumbura pour cette année scolaire : « augmenter le rendement scolaire, école par école, matière par matière » Dans cette même province, nous nous sommes joints aux natifs dans la célébration du Nouvel An via l’Association de Développement de la Province Bujumbura, SOPEDABU, en sigle.
  • L’Honorable 1er Vice-président du Sénat a visité les provinces de Mwaro, Cankuzo, Bururi et Karusi. Elle s’est jointe à la population en général dans les travaux de développement communautaire. Elle s’est également jointe à ceux qui se sont associés en coopératives dans les travaux de récolte. Elle leur a prodigué des conseils allant dans le sens de continuer à travailler en associations car « l’union  fait la force ».

Cette autorité a également pris part, en date du 8 mars 2022, aux festivités de la célébration de la Journée Internationale de la Femme sous le thème « la femme au centre du développement agricole et dans la protection de l’environnement ». Cette journée a été célébrée en province Rumonge,

  • L’Honorable 2ème Vice-président du Sénat a visité la province de Ruyigi. Il s’est rendu dans certaines communes où certains projets majeurs, dont les constructions, sont en train d’être exécutés. Il a sensibilisé la population à travailler dans le strict respect de l’éthique et déontologie et à gérer les matériaux de construction d’une manière responsable.
  • Dans l’optique d’assurer un meilleur  contrôle de l’exécution du budget de l’Etat, le Parlement du Burundi, en collaboration avec l’UNICEF, a organisé un atelier de renforcement des capacités des parlementaires membres des commissions permanentes en charge des Finances ainsi que les Présidents et vice-présidents d’autres commissions permanentes et certains cadres du Parlement sur « l’analyse et l’exploitation d’une loi de règlement  et de compte rendu budgétaire ainsi que la gestion de la dette publique tenant en compte les préoccupations des enfants ». Cet atelier a eu lieu en dates du 29 au 31 mars 2022 à l’Hôtel des Plateaux au chef-lieu de la province Ngozi.
  • Nous profitons de cette occasion pour féliciter le Gouvernement pour sa préoccupation de faire asseoir le bien-être de la population surtout dans le domaine agricole en cette période culturale où il octroie à temps de l’engrais chimique. Ceci pourra servir dans la mise en pratique du programme d’augmentation de la récolte. Nous espérons que la récolte pour cette saison B sera bonne.

Honorables Sénateurs ;

Distingués invités ;

  1. Dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Sénat du Burundi et les autres Sénats et les Organisations Internationales dont le Sénat est membre, nous avons participé à la 11ème Conférence de l’Association des Sénats, Shoora et Conseils Equivalents d’Afrique et du monde Arabe (ASSECAA) à Rabat dans le Royaume du Maroc, en dates du 03 au 05 mars 2022.
  2. L’Honorable Premier Vice-président du Sénat est en train de participer à la 60ème session de l’Assemblée parlementaire des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique d’une part et des pays de l’Union européenne d’autre part. Cette session, qui se tient à Strasbourg, en France, a commencé le 29 mars pour prendre fin le 04 avril 2022.

Honorables Sénateurs, 

Distingués invités,

  1. Cette session ordinaire du mois d’avril est consacrée au vote du budget général de l’Etat pour l’exercice 2022-2023. Nous demandons par conséquent à tous ceux qui sont chargés de la perception des recettes générales de l’Etat et ceux qui les gèrent de travailler d’arrache-pied pour promouvoir le développement socio-économique du pays. Ici donc nous rappelons à tous les Burundais de retrousser les manches et de travailler ensemble pour augmenter la production.
  2. Nous saluons la mesure prise par Son Excellence le Président de la République où il recommande que les dividendes des sociétés parapubliques doivent avoir le même numéro de compte à la banque centrale (BRB) pour une meilleure gestion des actifs de l’Etat afin de pouvoir mettre en œuvre les projets prévus pour le profit de la population.
  3. Au cours de cette session ordinaire du mois d’avril que nous ouvrons aujourd’hui, conformément à l’article 198 de la Constitution de la République du Burundi, le Sénat analysera et adoptera 17 projets de loi envoyés  par le Gouvernement du Burundi.

Ces projets de loi sont les suivants :

  1. Projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord modifiant pour la deuxième fois l’Accord de Partenariat entre les membres du groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique d’une part et la Communauté Européenne et ses Etats membres d’autre part signé à Cotonou le 23 juin 2000 et modifié une première fois à Luxembourg le 25 juin 2005 ;
  2. Projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord sur l’Etablissement de la Force en attente d’Afrique Orientale ;
  3. Projet de loi portant adhésion par la République du Burundi à la convention de 1954 relative au statut des apatrides ;
  4. Projet de loi portant adhésion par la République du Burundi à la convention de 1961 relative à la réduction des cas d’apatridie ;
  5. Projet de loi portant révision de la loi n°1/21 du 31 décembre 2010 portant modification de la loi n°1/15 du 29 avril 2006 portant statuts des officiers de la Force de Défense Nationale du Burundi ;
  6. Projet de loi portant révision de la loi n°1/20 du 31 décembre 2010 portant modification de la loi n°1/16 du 29 avril 2006 portant statuts des sous-officiers de la Force de Défense Nationale du Burundi ;
  7. Projet de loi portant révision de la loi n°1/19 du 31 décembre 2010 portant modification de la loi n°1/17 du 29 avril 2006 portant statuts des hommes de troupe de la Force de Défense Nationale du Burundi ;
  8. Projet de loi organique portant révision de la loi organique n°1/04 du 20 février 2017 portant missions, organisation, composition, instruction, conditions de service et fonctionnement de la Force de Défense Nationale du Burundi ;
  9. Projet de loi portant ratification de l’accord de don pour le financement du Projet d’’Appui aux Filets Sociaux Productifs et Emplois (MERANKABANDI II) accordé par la Banque Mondiale à travers l’Association Internationale de Développement (IDA) ;
  10. Projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord Général de coopération révisé entre le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et le Gouvernement de la République du Burundi;
  11. Projet de loi portant ratification par la République du Burundi des accords sur le recrutement des travailleurs entre le Gouvernement de la République du Burundi et le Gouvernement du Royaume d’Arabie Saoudite ;
  12. Projet de loi portant ratification par la République du Burundi des accords sur le recrutement des travailleurs domestiques entre le Gouvernement de la République du Burundi et le Gouvernement du Royaume d’Arabie Saoudite;
  13. Projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord dans le domaine de l’éducation entre le Gouvernement de la République du Burundi et le Gouvernement de la République Fédérale de Brésil ;
  14. Projet de loi portant ratification par la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement en faveur du projet de préparation et de riposte au Covid19 au Burundi – Financement Additionnels ;
  15. Projet de loi portant ratification, par la République du Burundi, du Protocole additionnel à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples relatifs aux droits des personnes handicapées ;
  16. Projet de loi portant ratification, par la République du Burundi, du Protocole additionnel à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples relatifs aux droits des personnes âgées ;
  17. Projet de loi portant statut du personnel du Parlement.
  1. Après avoir pris connaissance des activités qui nous attendent et bien d’autres qui pourraient s’y ajouter, nous devons continuer de nous acquitter de telles activités, en particulier celles liées au développement du pays et au bien-être des citoyens, comme nous le faisons d’habitude. Nous devrons toujours rester auprès de la population chaque fois que de besoin pour répondre à leurs préoccupations.
  2. Nous continuerons à sensibiliser nos concitoyens pour qu’ils prennent connaissance des lois qui seront adoptées et nous les représenterons auprès du Gouvernement pour leur  bien-être. Nous exhortons plus particulièrement les jeunes et les femmes, à suivre les plans du gouvernement à leur égard, pour qu’ils contractent des crédits  auprès des banques de développement mises en place pour eux.
  3. Nous continuerons d’organiser des séances de questions orales à l’endroit des membres du Gouvernement pour qu’ils répondent aux questions soulevées par nos concitoyens durant cette période de vacances comme le prévoit la Constitution en son article 205.
  4. Pour conclure, nous voudrions vous remercier d’avoir laissé de côté vos occupations habituelles pour venir nous soutenir pendant cet événement ; nous vous souhaitons bon retour à vos activités quotidiennes, et nous profitons de cette occasion pour déclarer solennellement ouverte la session ordinaire des activités du mois d’avril.  

Je vous remercie

Que Dieu vous bénisse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *