Discours prononcé par Son Excellence Très Honorable Révérien Ndikuriyo, Président du Sénat du Burundi, lors de l’ouverture de la session ordinaire d’avril 2020

1

Gitega, le 01 avril 2020

Honorable Premier Vice-président du Sénat;

Honorable Deuxième Vice-président du Sénat;

Honorables Sénateurs;

Monsieur le Président de la Cour Suprême;

Excellences Mesdames, Messieurs les Ministres;

Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle ;

Monsieur le Président de la Cour des Comptes ;

Monsieur le Procureur Général de la République du Burundi ;

Monsieur le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante ;

Monsieur le Gouverneur de la Province de Gitega ;

Excellences Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs et Représentants du Corps Diplomatique et Consulaire accrédités au Burundi,

Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales au Burundi ;

Distingués invités;

2

  1. En date du 28 février 2020, lors de la clôture de la session ordinaire de décembre, nous vous avions informés que nous allions encore nous rencontrer dans cet hémicycle pour l’ouverture solennelle de la session ordinaire d’avril, conformément à la Constitution de la République du Burundi en ses articles 179 et 190.

5 6

  1. Au nom du Sénat du Burundi et en mon nom propre, nous vous souhaitons la bienvenue dans cet hémicycle. Nous vous réitérons nos vifs remerciements pour avoir sacrifié vos multiples activités afin de venir vous associer à nous dans ces cérémonies.
  1. Durant ces vacances parlementaires:
  2. Nous avons effectué des descentes dans différentes communes des provinces Makamba, Ruyigi, Cankuzo, Gitega, Muramvya, Mwaro, Rumonge et Bururi. Lors de ces visites, nous avons rappelé à la population le respect de la loi, et surtout la Constitution. Nous avons remercié la population pour avoir mis en application les recommandations que nous avions formulées ensemble, lors de nos descentes dans toutes les communes du Burundi au cours des années 2015-2016 et 2018-2019.
  3. Dans le domaine social, nous avons poursuivi la sensibilisation de la population pour le changement de mentalité, dans le but de leur développement et celui de leur patrie, et surtout d’adhérer aux coopératives car l’Union fait la force.
  4. Nous avons demandé aux parents des élèves et aux enseignants de bien encadrer la jeunesse, afin de lutter contre les grossesses précoces en milieu scolaire. Nous avons rappelé à la population le respect des mœurs et coutumes du Burundi.
  5. En date du 9 mars 2020, nous avons participé aux cérémonies marquant la célébration de la Journée Internationale de la Femme. Le thème retenu pour cette occasion était  « Levons-nous tous pour la réalisation des droits de la femme».
  6. Durant cette session ordinaire d’avril que nous ouvrons aujourd’hui, nous référant à l’article 163 de la Constitution de la République du Burundi, nous allons analyser et adopter 18 projets de lois que le Gouvernement nous a envoyés.

4

Ces projets de lois sont les suivants:

1. Projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’ « Accord modifiant pour la deuxième fois l’Accord de Partenariat entre les membres du groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique d’une part et la Communauté Européenne et ses Etats membres d’autre part signé à Cotonou le 23 juin 2000 et modifié une première fois à Luxembourg le 25 juin 2005,

2. Projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord sur l’Etablissement de la Force en attente d’Afrique Orientale,

3. Projet de loi portant Règlementation du médicament, de l‘exercice de la Pharmacie, la profession d’opticien et de l'Art des Tradipraticiens,

4. Projet de loi portant création, délimitation de la Commune Buhayira et délimitation de la Commune Murwi en province Cibitoke,

5. Projet de loi portant adhésion par la République du Burundi à la convention de 1954 relative au statut des apatrides,

6. Projet de loi portant adhésion par la République du Burundi à la convention de 1961 relative à la réduction des cas d’apatridie,

7. Projet de loi portant dispositions particulières au commerce du pétrole et des produits pétroliers au Burundi,

8. Projet de loi relative aux impôts sur les revenus,

9. Projet de loi relative à la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA),

10. Projet de loi relative aux procédures fiscales et non fiscales,

11. Projet de loi portant modification de la loi no l/l4 du 27 avril 2015 portant régime général des contrats de partenariat Public – Privé,

12. Projet de loi portant révision du code des assurances du Burundi,

13. Projet de loi portant cadre organique de la protection sociale au Burundi, 14. Le projet de Loi organique portant fixation du régime des indemnités du Président de la République, du Vice-Président de la République, du Premier Ministre et des autres membres du Gouvernement ainsi que leur régime des incompatibilités et de sécurité sociale,

15. Projet de loi portant Ratification de l’Accord de Prêt Additionnel pour la construction de la route Bujumbura-Nyamitanga signé à Bujumbura le 17 décembre 2019,

16. Le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord de prêt additionnel entre le Burundi et la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique relatif au projet de réhabilitation de la route multinationale Burundi-Rwanda, tronçon 1 Bujumbura-Nyamitanga : « Dédoublement du tronçon rond-point Chanic à l’Aéroport International Melchior NDADAYE »  de Bujumbura signé à Washington en Avril 2019.

l7. Le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l'accord révisé portant création du fond de solidarité Africain, signé à Niamey au Niger le 20 décembre 2008.

18. Le projet de loi portant fixation du Budget Général de l’Etat, exercice 2020-2021.

Honorables Sénateurs,

7

Distingués invités;

3

5. Durant cette session ordinaire du mois d’avril 2020, nous allons analyser et adopter le projet de loi portant fixation du Budget Général de l’Etat, exercice 2020-2021 conformément à l’article 167 de la Constitution de la République du Burundi.

Nous remercions le Gouvernement de nous avoir déjà envoyé tout ce qui est en rapport avec ce projet de loi.

- Nous allons continuer le contrôle de la mise en application des lois analysées et adoptées ainsi que différentes recommandations formulées ;

- Nous allons poursuivre la sensibilisation de la population pour qu’elle se prépare et se présente aux élections libres et apaisées prévues le 20 mai 2020;

- Nous allons continuer à demander au gouvernement de sensibiliser les comités mixtes de sécurité au sein de la quadrilogie, à préserver la paix et la sécurité pour que rien ne vienne perturber l’étape déjà franchi dans l’organisation des élections, les premières organisées par les fonds propres des Barundi;

- Durant cette période où le monde entier est menacé par la pandémie de coronavirus, nous allons sensibiliser la population pour qu’elle mette en application les mesures prises par le Gouvernement pour se protéger contre ce fléau.

- Nous allons poursuivre la sensibilisation de la population pour s’atteler aux travaux de développement afin de s’auto-développer et développer leur pays natal ;

- Nous allons continuer à effectuer des descentes dans toutes les provinces du pays pour sensibiliser la population à s’atteler aux travaux de développement, et surtout les représentants de la population à toujours sauvegarder la paix, et veiller au non gaspillage de l’économie nationale.

6. Pour terminer, nous voudrions souhaiter aux Honorables Sénateurs plein succès pour cette session ordinaire du mois d’avril.

Nous déclarons solennellement ouverte, aujourd’hui mercredi 01 avril 2020, la session parlementaire ordinaire d’avril 2020.

Vive le Burundi et les amis du Burundi ;

Que Dieu vous garde et protège le Burundi.

Je vous remercie.

 

 

 

 

 

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*