Discours prononcé par Son Excellence Très Honorable Révérien Ndikuriyo, Président du Sénat du Burundi, lors de l’ouverture de la session ordinaire de Décembre 2019

Gitega, le 02  décembre 2019

 

Honorable Premier Vice-président du Sénat;

 

Honorable Deuxième Vice-président du Sénat;

Honorables Sénateurs;

Excellences Mesdames, Messieurs les Ministres;

Monsieur le Président de la Cour Suprême;

Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle;

Monsieur le Procureur Général de la République du Burundi;

Monsieur le Président de la Cour des Comptes;

Monsieur le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante;

Monsieur le Gouverneur de la Province de Gitega;

Excellences Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs et Représentants du Corps Diplomatique et Consulaire accrédités au Burundi,

Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales au Burundi;

Distingués invités;

5

En date du 31 octobre 2019, lors de la clôture de la session ordinaire d’août, nous vous avions informés que nous allions encore nous rencontrer dans cet hémicycle pour l’ouverture solennelle de la session ordinaire de décembre, conformément à la Constitution de la République du Burundi en ses articles 179 et 190.

Au nom du Sénat du Burundi et en mon nom propre, nous vous souhaitons la bienvenue. Nous vous réitérons nos vifs remerciements pour avoir sacrifié vos multiples activités afin de venir vous associer à nous dans ces cérémonies.

Durant ces vacances parlementaires:

Nous avons sensibilisé la population qui n’avait pas pu s’enrôler pour les élections de 2020, pour qu’il n y ait aucun burundais en âge de voter qui soit privé du droit délire les dirigeants de notre pays.

Du 06 au 15 novembre 2019, nous avons participé aux cérémonies de la commémoration du 30ème  anniversaire de la chute du mur de Berlin, en Allemagne. Ce mur avait été construit après la Deuxième Guerre Mondiale.

3

Du 17 au 23 novembre 2019, nous avons répondu à une invitation de l’Association des Parlements de l’Afrique Centrale à Brazzaville au Congo pour étudier comment lutter contre la malnutrition et promouvoir la sécurité alimentaire dans les pays membres.

Du 11 au 14 novembre 2019, nous avons participé à une réunion tenue à Addis Abeba en Ethiopie sur la participation, la représentation et la protection des femmes dans les processus électoraux dans la région des Grands Lacs.

Du 24 au 30 novembre 2019, nous avons participé à la 75ème session du Comité Exécutif et à la 42ème conférence de l’Union Parlementaire Africaine. L’objet de ces assises était l’analyse des stratégies de la réduction du taux de mortalité maternelle et infantile lors de l’accouchement.

Du 28 au 30 novembre 2019, nous avons pris part aux travaux du 3ème  Sommet Continental de l’Afrique pour la Paix et la Sécurité tenu à Niamey au Niger. Organisé sous l’égide de la Fédération Universelle pour la Paix, ce Sommet était placé sous le thème : « Construire une Afrique pacifique, unie et prospère centrée sur les valeurs universelles: paix, sécurité, réconciliation, interdépendance, prospérité mutuelle et valeurs universelles. » 

Durant cette session ordinaire du mois de décembre 2019 que nous ouvrons aujourd’hui, conformément à l’article 163 de la Constitution de la République du Burundi, nous allons analyser et adopter 15 projets de lois que le Gouvernement nous a envoyés. Ces projets de lois sont les suivants:

Projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord modifiant pour la deuxième fois l’Accord de Partenariat entre les membres du groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique dune part et la Communauté Européenne et ses Etats membres d’autre part signé à Cotonou le 23 juin 2000 et modifié une première fois à Luxembourg le 25 juin 2005;

2

Projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord sur l’Etablissement de la Force en attente d’Afrique Orientale; 

Projet de loi portant Réglementation du médicament, de l’exercice de la pharmacie, la profession d’Opticien et de l’Art des Tradi-praticiens;

Projet de loi portant création, délimitation de la commune Buhayira et délimitation de la commune Murwi en province Cibitoke;

Projet de loi portant adhésion par la République du Burundi à la convention de 1954 relative au statut des apatrides;

Projet de loi portant adhésion par la République du Burundi à la convention de 1961 relative à la réduction des cas d’apatridie;

Projet de loi portant dispositions particulières au commerce du pétrole et des produits pétroliers au Burundi;

Projet de loi relative aux impôts sur les revenus;

Projet de loi relative à la taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA);

Projet de loi relative aux procédures fiscales et non fiscales;

 Projet de loi portant modification de la loi n° 1/14 du 27 avril 2015 portant régime général des contrats de partenariat Public-Privé;

 Projet de loi portant modification de certaines dispositions du Décret-loi n° 1/13 du 24 Novembre 1986 fixant les droits d’enregistrement en matière foncière;

 Projet de loi portant révision de la loi n°1/33 du 28 novembre 2014 portant organisation de l’administration communale;

 Projet de loi portant ratification par la République du Burundi de la Convention de Kinshasa (Convention de l’Afrique Centrale pour le contrôle des armes légères et de petit calibre, de leurs munitions et toutes pièces et composantes pouvant servir leur fabrication, réparation et assemblage);

 Projet de loi portant modification de la loi n°1/20 du 09 décembre 2004 portant statut du Chef de l’Etat à l’expiration de ses fonctions.

5. Au cours de cette session ordinaire de décembre,

- Nous allons continuer le contrôle de la mise en application des lois analysées et adoptées ainsi que différentes recommandations formulées ;

- Nous allons continuer à sensibiliser la population pour quelle se prépare et se présente aux élections libres et transparentes prévues le 20 mai 2020;

- Au moment où nous sommes à six mois seulement de ces élections, nous lançons un appel au gouvernement pour qu’il sensibilise les comités mixtes de sécurité, qui forment la quadrilogie, à la préservation de la paix et de la sécurité. Ainsi, rien ne pourra entraver le processus déjà entamée par le Burundi, qui consiste à organiser pour la première fois les élections à laide des moyens propres de la population burundaise.

- Du 04 au 07 décembre 2019, nous allons participer à la 10ème Assemblée Plénière du Forum des Parlements des pays membres de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs. Lors de cette réunion, on va échanger sur la prévention des conflits qui peuvent surgir entre les pays membres, ou à l’intérieur de chacun deux.

1

- Du 09 au 10 décembre, nous serons à Doha au Qatar pour participer à une réunion sur le rôle des membres du Parlement dans la lutte contre la corruption dans leurs pays.

- Nous allons poursuivre la sensibilisation de la population, pour s’atteler aux travaux de leur développement et celui de leur patrie.

6. Pour terminer notre propos, nous voudrions souhaiter plein succès aux Honorables sénateurs, pour cette session de décembre. Nous vous souhaitons aussi un Joyeux Noël et les Meilleurs Vœux de l’An 2020.

Nous déclarons solennellement ouverte, la session ordinaire de décembre, aujourd’hui, lundi le deuxième jour du mois de décembre 2019.

Vive le Burundi et les amis du Burundi,

Que Dieu vous garde et protège le Burundi

Je vous remercie

 
 
 
 

 

 

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*