Discours prononcé par Son Excellence Très Honorable Révérien Ndikuriyo, Président du Sénat du Burundi, lors de l’ouverture de la session ordinaire d’Avril 2019

 

Gitega, le 1er avril 2019

Honorable Premier Vice-président du Sénat;

Honorable Deuxième Vice-président du Sénat;

Honorables Sénateurs;

Monsieur le Président de la Cour Suprême;

Excellences Mesdames, Messieurs les Ministres;

Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle;

Monsieur le Président de la Cour des Comptes;

Monsieur le Procureur Général de la République;

Monsieur le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante;

Monsieur le Gouverneur de la Province de Gitega;

Excellences Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs et Représentants du Corps Diplomatique et Consulaire,

Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales;

Mesdames, Messieurs les journalistes

Distingués invités;

DSC_0121

  1. En date du 28 Février 2019, lors de la clôture de la session ordinaire de décembre, nous vous avions informés que nous allions encore nous rencontrer dans cet hémicycle aujourd’hui pour l’ouverture de la session ordinaire du mois d’avril, conformément à la Constitution de la République du Burundi en ses articles 179 et 190.

 

Au nom du Sénat du Burundi et en mon nom propre, nous vous souhaitons la bienvenue. Nous vous réitérons nos vifs remerciements pour avoir sacrifié vos multiples activités afin de venir vous associer à nous dans ces cérémonies.

Honorables Sénateurs ;

Distingués invités ;

DSC_0131 DSC_0128

2. Au cours de ces vacances que nous venons de terminer, nous avons réalisé plusieurs activités, entre autre :

  1. Dans les nombreuses communes que  nous avons visitées, nous avons poursuivi la  sensibilisation de la population  pour  qu’elle change de comportement  et s’attèle  aux travaux de développement ;
  2. Nous avons sensibilisé les citoyens qui n’ont pas encore  contribué aux  élections prévues en 2020, pour qu’ils participent  à cet élan patriotique qui honore  notre pays ;
  3. Nous avons continué l’élaboration des  statuts qui régiront  les fonctionnaires  du Parlement pour qu’ils soient   adoptés conformément à  la voie prévue  par la constitution de la République  du Burundi ;
  4. Nous avons renforcé la coopération avec les autres Sénats et Associations internationales dont notre Sénat est membre ;
  5. En date  du 30 mars 2019, nous avons reçu en audience  une  délégation du Parlement Egyptien conduite par  le Président de cette Institution .Cette délégation était venue pour renforcer les liens d’amitié, d'entraide et de coopération entre le Parlement burundais et le Parlement égyptien.

3. Durant cette session parlementaire ordinaire d’avril qui commence aujourd’hui,

  1. Conformément à l'Article 167 de la Constitution de la République du Burundi, nous allons analyser et adopter la loi des Finances pour l'exercice fiscal juillet 2019-juin 2020.
  2. Nous allons poursuivre les réunions que nous sommes en train  de mener  dans les communes du Burundi. Notre objectif est  de visiter toutes les communes du pays avant la fin de l’année 2019. Lors de ces visites, nous allons sensibiliser la population à adopter le planning familial.

DSC_0139 DSC_0133

  1. Nous allons poursuivre la vérification de la mise en application des lois  que nous avons votées et de différentes recommandations émises par le Sénat.
  2. Nous allons demander au gouvernement de nous envoyer le projet de loi relatif à la délimitation de la Mairie de Bujumbura et ses communes frontalières.
  3. Nous allons adresser une lettre aux jeunes de douze ans et plus, pour les conscientiser à prendre soins de leurs corps, car ce dernier est un capital que Dieu leur a donné ; il ne faut pas le gaspiller. Nous allons continuer à sensibiliser les jeunes filles en milieu scolaire, pour éviter les grossesses.
  4. En matière de coopération, nous allons renforcer les relations avec d’autres Sénats et Associations dont notre Senat est membre. A partir de demain, le deux avril 2019, nous effectuons une mission de travail en République Unie de Tanzanie, dans le cadre du renforcement des bonnes relations et le bon voisinage entre les populations de nos deux pays.

Honorables Sénateurs,

Distingues invités,

DSC_0149

4. Conformément à l’article 163 de la Constitution de la République du Burundi, nous allons analyser et adopter onze projets de lois suivants :

  1. Projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord modifiant pour la deuxième fois l’Accord de Partenariat entre les membres du groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique d’une part et la Communauté Européenne et ses Etats membres d’autre part signé à Cotonou le 23 juin 2000 et modifié une première fois à Luxembourg le 25 juin 2005 ;
  2. Projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord sur l’Etablissement de la Force en attente d’Afrique Orientale ;
  3. Projet de loi portant Réglementation du médicament, de l’exercice de la pharmacie, la profession d’Opticien et de l’Art des Tradipraticiens ;
  4. Projet de loi portant création, délimitation de la commune Buhayira et délimitation de la commune Murwi en province Cibitoke ;
  5. Projet de loi portant adhésion par la République du Burundi à la convention de 1954 relative au statut des apatrides ;
  6. Projet de loi portant adhésion par la République du Burundi à  la convention de 1961 relative à la réduction des cas d’apatridie ;
  7. Projet de loi portant dispositions particulières au commerce du pétrole et des produits pétroliers au Burundi ;
  8. Projet de loi portant révision du code électoral ;
  9. Projet de loi portant ratification de l’accord de don n°2000002606 pour le financement du projet d’intensification agricole et de réduction de la vulnérabilité au Burundi (PIPARV-B) ;
  10. Projet de loi organique portant missions, organisation et fonctionnement du Conseil Supérieur de la magistrature ;
  11. Projet de loi organique portant missions, organisation et fonctionnement du Conseil Supérieur des Parquets.

 

5. Parmi ces projets de loi figure le projet de loi portant révision du code électoral au Burundi. Nous voudrions demander au Gouvernement de nous envoyer les amendements y relatifs, pour que nous puissions les analyser dans les meilleurs délais, afin que la Commission Electorale Nationale Indépendante puisse organiser toutes les activités relatives aux élections de 2020.

6. Avant de terminer notre propos, permettez-nous de nous joindre à vous tous ici présents à cette cérémonie, pour féliciter l’équipe nationale de football du Burundi «Intamba mu Rugamba», qui vient d'honorer notre pays en décrochant le ticket de participation à la phase finale de la CAN 2019, en Egypte. L’équipe burundaise y rencontrera trois autres équipes des pays membres de la Communauté Est-Africaine, (les sélections nationales de la République Unie de Tanzanie, du Kenya et de l’Ouganda).

7) Pour terminer, nous voudrions souhaiter aux Honorables  Sénateurs  plein succès pour cette session ordinaire d’avril. Nous déclarons donc solennellement ouverte la Session Parlementaire Ordinaire d’avril en ce lundi, le 01 avril 2019.

Vivent le Burundi et son Indépendance;

Vivent le Burundi et les  amis du Burundi;

Que Dieu  vous garde et  protège le Burundi.

Je vous remercie.

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*