Présentation des activités réalisées par la 1ère Vice-présidence de la République devant le Parlement

P1

Le jeudi 21 février 2019, au Palais des Congrès de Kigobe, en Mairie de Bujumbura, les parlementaires se sont réunis pour suivre la présentation du rapport des activités réalisées par 10 ministères qui sont sous tutelle de la Première Vice-présidence de la République.

Cette séance était dirigée par le Président de l’Assemblée Nationale, Très Honorable Pascal Nyabenda, en présence du Président du Sénat, Très Honorable Révérien Ndikuriyo et les autres membres des deux Bureaux du Parlement burundais.

P2

Ce rapport a été présenté par le Premier Vice-président de la République, Monsieur Gaston Sindimwo, devant le Parlement se référant sur l’article 168, alinéa 4 qui stipule que l’Assemblée Nationale et le Sénat se réunissent, en Congrès, pour évaluer tous les 6 mois la mise en application du programme du Gouvernement.

Parmi les réalisations figurent les activités de sensibilisation de la population à planter des arbres surtout dans le cadre du projet ‘‘Ewe Burundi urambaye’’. A cet effet, il a souligné que  plusieurs plants d’arbres ont été déjà plantés.

Pour promouvoir le développement socio-économique de la population, 36 coopératives ont été créées au cours de  cette période de 6 mois, a dit M.Gaston Sindimwo.

Parlant du rapatriement des réfugiés, il a fait savoir qu’environ 24 mille réfugiés sont rentrés au pays.

Concernant la coopération étrangère, M. Sindimwo a indiqué que les accords de coopération entre le Burundi et 8 pays ont été signés, à savoir la Turquie, la Russie, l’Arabie Saoudite, le Brésil et la Confédération Suisse.

P5

‘‘Au cours de ces 6 mois, les activités de lutte contre la corruption ont été également menées, 220 personnes ont comparu dans la Cour anti-corruption et 203 millions de francs burundais ont été remis au trésor public’’, a martelé le Premier Vice-président de la République.

Après la présentation de ce rapport, les députés et sénateurs lui ont posé plusieurs questions, notamment celles en rapport avec le problème de la démographie galopante, les dettes du Gouvernement du Burundi envers certaines organisations comme l’EAC, la décentralisation effective des communes de la Mairie de Bujumbura et le manque du signal de la Radio nationale dans certains coins du pays.

Au sujet de la démographie galopante, le 1er Vice-président de la République a répondu que c’est l’affaire de tous les citoyens qui doivent s’impliquer dans la sensibilisation pour arriver à un résultat positif.

Pour décentraliser les communes de la Mairie de Bujumbura, M.Gaston Sindimwo a dit que pour les villes il est impératif qu’il y ait une autre loi qui accompagne celle qui a été promulguée.

P3 P4

Quant à la dette que le Gouvernement du Burundi doit à l’EAC, il a indiqué que le Gouvernement procédera au paiement de cette dette petit à petit.

S’agissant du manque du signal de la Radio nationale dans certaines localités du pays, il a indiqué que cela est dû à certains émetteurs qui sont vétustes.

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*