Les membres du Bureau du Sénat célèbrent la fête internationale du travail et des travailleurs en provinces Makamba et Bururi

31773181_456481428113847_2791967130264797184_n

Le mardi 1er mai 2018, le Président du Sénat, Très Honorable Révérien Ndikuriyo et son Premier-Vice, Honorables Spès-Caritas Njebarikanuye se sont associés à la population de la province Makamba pour célébrer la fête internationale du travail et des travailleurs, axée sur le thème: ‘‘Retroussons les manches pour développer notre pays’’. Ces festivités ont eu lieu au chef-lieu de la commune et province Makamba.

S’adressant à la population, le Président du Sénat l’a intégralement présentée le contenu du discours à la nation de Son Excellence le Président de la République pour la fête du travail et des travailleurs qu’on était en train de célébrer.

31743685_456481278113862_8710760358568001536_o

Après, Très Honorable Révérien Ndikuriyo a, en tant que natif de la province Makamba, apprécié l’étape déjà franchi au niveau de cette province dans la réalisation de divers projets de développement sans recours à l’aide extérieure. Il a par la suite interpellé tous les citoyens de cette province à changer de mentalité afin de se fixer des objectifs à atteindre pour un meilleur avenir.

Lors de ces festivités qui ont été marquées par un long défilé multicolore et des danses exhibées par différents groupes d’animation, y compris les tambourinaires venus de la commune Makebuko de la province Gitega et les danseurs Intore ‘Ingabo z’Umwami’ de Kirundo, Très Honorable Ndikuriyo a reçu de la part du gouverneur de la province Makamba, un certificat de mérite pour avoir été un porte flambeau du développement de cette province.

Le même jour, le deuxième Vice-président du Sénat, Honorable Anicet Niyongabo, a rehaussé de sa présence les cérémonies de la célébration de cette fête en commune Mugamba de la  province Bururi.

IMG-20180502-WA0004 IMG-20180502-WA0005

Dans le message adressé à la population, Honorable Anicet Niyongabo a, au nom du Gouvernement, exhorté la population  à augmenter la production, développer le secteur privé en vue de créer l’emploi et adhérer à la politique de la limitation des naissances.

Il a également invité la population de Bururi à participer massivement au référendum constitutionnel prévu le 17 mai 2018 et à s'atteler aux travaux de développement.

 

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Autres articles