Le Président du Sénat rencontre les représentants de la population de certaines communes des provinces Ngozi, Kayanza, Kirundo, Karusi et Gitega

DSC_0045

En dates du 17 au 20 avril 2018, Très Honorable Révérien Ndikuriyo, Président du Sénat, a rencontré les élus locaux et chefs de services des communes Ruhororo et Tangara de la province Ngozi; Muhanga de la province Kayanza ; Vumbi et Kirundo de la province Kirundo ; Gitaramuka et Buhiga de la province Karusi et Itaba et Makebuko de la province Gitega. Cette rencontre avait pour objet de les sensibiliser à changer de mentalité pour s’auto-développer.                                                                                              

Dans toutes ces communes, Très Honorable Ndikuriyo a, dans son propos, indiqué que tout le territoire national est paisible mais qu’il faut rester vigilant. Il a rappelé que  le prochain amendement de la Constitution va tenir compte des réalités actuelles du pays et que les prescrits des accords d’Arusha seront préservés.

DSC_0040

Le Président de la haute Chambre du Parlement a, à cet égard, interpellé les habitants de ces communes visitées à sauvegarder la souveraineté nationale et à participer massivement au référendum constitutionnel prévu le 17 mai de cette année.

Il a rappelé que les divisions ethniques vécues au Burundi ont été engendrées par les colonisateurs depuis 1929, à travers la politique de ‘diviser pour régner’, mais qu’il faut les transcender en vue de bâtir une nation unie et prospère.

Au sujet du changement de mentalité, Très Honorable Ndikuriyo a beaucoup insisté sur la vision de la famille pour son développement et celui du pays. ‘‘Il faut se fixer des objectifs, limiter les naissances, initier des projets, faire l’hygiène pour améliorer la santé, protéger l’environnement, promouvoir l’éducation des enfants, lutter contre les grossesses et mariages précoces en milieux scolaires et travailler assidûment pour s’auto-développer’’, a-t-il renchéri.

DSC_0383 DSC_0107 DSC_0118

De plus, le Président du Sénat a incité la jeunesse à fréquenter les écoles techniques et de métiers pour créer de l’emploi. Il a conseillé les habitants de ces localités de lutter contre le concubinage, respecter les lois en vigueur et combattre la corruption en vue d’atteindre le développement intégral.

Parlant de certaines particularités évoquées au cours de cette visite, le gouverneur de la province Karusi, Mme Callinie Mbarushimana, a fait savoir que la peste bovine a fait rage dans cette localité et qu’il faut, par conséquent, octroyer des bovins aux agro-éleveurs de cette province pour, tout au moins, remplacer ceux qui ont disparu suite à cette épidémie.

Mme Mbarushimana a également signalé que cette localité a connu de pluies diluviennes qui ont détruit les champs de cultures et ponts, ces derniers temps, mais qu’actuellement la situation a été normalisée. Elle a terminé son propos en évoquant des cas d’abandons scolaires élevés dans certains établissements scolaires, mais qu’on est en train de juguler cette problématique.

Les participants à ces réunions ont soulevé leurs préoccupations notamment la vulgarisation des livrets parlant de changement de mentalité, la poursuite des projets de bitumage de certaines routes, la réécriture et l’enseignement de la vraie histoire du passé du Burundi, la prise des sanctions sévères à l’endroit des élèves qui abandonnent les études, l’octroi des véhicules aux administrateurs communaux, l’éducation sexuelle aux jeunes scolarisés mais adaptée à la culture burundaise, et bien d’autres.

Le Président du Sénat a fourni des réponses satisfaisantes à toutes ces interrogations tout en précisant que ces questions soulevées seront traitées par les instances habilitées.

En marge de ces rencontres, Très Honorable Ndikuriyo a assisté au match opposant les juniors U-17 de l’équipe ‘‘Intamba mu rugamba’’ à celle de la Somalie, au stade Urukundo de Ngozi, le 17 avril 2018. Ce match s’est soldé sur un score nul et comptait pour le championnat de la CECAFA qui se déroule au Burundi, du 14 au 29 avril de cette année.

DSC_0272

De surcroît, le Président de la haute Chambre du Parlement a assisté, le samedi 21 avril de cette année, au match opposant l’équipe nationale ‘‘Intamba mu rugamba’’ à celle de l’Ethiopie, au stade précité. Ce match a été sanctionné par un score d’1 but à 0, en faveur de l’équipe Intamba. Il est cadré dans les éliminatoires pour la CAN des moins de 20 ans. Pour rappel, lors du match-aller, le Burundi avait remporté la victoire sur un score de 2 buts à zéro.

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Autres articles