Le Président du Sénat a pris part au 8ème Forum de l’eau au Brésil

DSC_0238

Le samedi 24 mars 2018, le Président du Sénat, Très Honorable Révérien Ndikuriyo, est rentré d'une mission de travail qu'il a effectuée au Brésil, où il a pris part, du 19 au 23 mars de cette année, au 8ème Forum de l'eau, qui avait rassemblé les représentants des Parlements du monde. Dans ce Forum, les participants ont échangé sur la protection de l'eau afin que la population mondiale y ait accès en quantité et en qualité suffisantes.

Les participants à ces assises ont constaté que si rien n’est fait pour préserver l’eau, il risque d’y avoir un desséchement des cours d’eau et à peu près la moitié de la population mondiale aura des problèmes d’avoir de l’eau en 2050. D’où la nécessité de protéger l’eau et l’environnement.

Ils ont également échangé sur la mise en place d'une législation internationale pouvant permettre d'avoir l'eau en quantité suffisante.

DSC_0243

Dans son discours prononcé lors de ce Forum, Très Honorable Ndikuriyo a indiqué que le Gouvernement du Burundi a mis en place une politique nationale de l’eau et sa stratégie opérationnelle. ‘‘L’eau est dorénavant considérée comme une force motrice de développement socio-économique des burundais, aujourd’hui et demain’’, a-t-il martelé.

Le Président du Sénat a profité de cette occasion pour demander aux pays qui partagent les eaux du Lac Tanganyika d’en assurer la protection aussi bien sur le plan des usages que sur celui de la préservation de l’environnement pour le développement durable.  

Très Honorable Ndikuriyo a rassuré que le Parlement burundais garantira l’accès de la population à l’eau en quantité et en qualité suffisantes par la mise en place des textes législatifs. ‘‘Le Parlement burundais veillera à ce que la population profite de l’eau dans les projets de développement comme l’hydroélectricité, l’irrigation, la pêche, etc. ’’, a-t-il renchéri.   

                                                                                                                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*