Compte rendu synthétique de la séance plénière du Sénat du 20 février 2018 relative à l’adoption du programme bihebdomadaire

L’an deux mille dix-huit, le vingtième jour du mois de février, les sénateurs se sont réunis en l’hémicycle du Sénat pour la 159ème séance de la cinquième législature pour adopter le programme des activités de la période du 12 au 23 Février 2018.  

Les travaux de cette séance étaient dirigés par le Premier Vice-Président du Sénat, Honorable Spès Caritas NJEBARIKANUYE. La séance a commencé par une prière et a débuté  à 9 heures 16 minutes.

Procédant à l’ouverture de la séance, le Premier Vice-Président du Sénat a présenté aux honorables sénateurs le projet de programme des deux semaines qui était libellé comme suit :

  • du lundi 12/02/2018 au vendredi 16/02/2018, tous les sénateurs ont participé au suivi des activités de l’enrôlement des électeurs pour le référendum constitutionnel de 2018 et les élections générales de 2020 dans leurs circonscriptions respectives ;
  • lundi le 19/02/2018, il y a eu la réunion du Bureau à 9 heures suivi de celle du Bureau élargi à 10 heures ;
  • mardi le 20/02/2018,  s’est tenue une séance plénière  pour analyser et adopter le programme de la période du 12 au 23 Février 2018. Le même jour à 15 heures, quelques sénateurs ont participé aux cérémonies de remise officielle  des certificats à ceux qui ont  participé à la formation sur la légistique ;
  • les jours de Mercredi, jeudi et vendredi le 21, 22 et 23 février 2018 sont réservés aux travaux en commission et les activités sportives dans l’après-midi de vendredi.

Ce programme  a été adopté à l’unanimité.

Au chapitre des divers, le Président de la séance a indiqué que le Bureau du Sénat apprécie beaucoup le travail qu’effectuent les sénateurs dans leurs commissions  permanentes respectives. Pour ce faire, il est plus judicieux que la composition desdites commissions soit restée immuable, a-elle précisé.

Dans le cadre de punir les enseignants défaillant à leur mission d’éducateurs notamment en engrossant celles dont ils sont sensés protéger, une délégation conduite par le Président du Sénat a effectué une descente en commune Songa à cette fin. Ainsi, un enseignant qui a été accusé de cette infraction a été révoqué de la fonction publique et emprisonné dans le but de mettre en application la mesure prise par le Ministère de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique à l’endroit de ce dernier.

En vue de sensibiliser la population à lutter contre ce fléau, il s’est tenue le même jour, une réunion des responsables de la province Bururi et des chefs de services au cours de laquelle  d’importantes décisions ont été prises. Il s’agit de:

  1. enquête qui doit être menée par les sénateurs en collaboration avec les élus locaux pour inventorier les jeunes filles victimes des grossesses non désirées et les auteurs de ces actes pour qu’ils soient punis conformément à la loi. Ce travail devrait être terminé au plus tard le 27 février 2018 ;
  2. identification jusqu’au plus tard le 26 Février 2018, des chefs collinaires qui ne sont pas mariés légalement et qui pratiquent le concubinage afin de prendre des sanctions appropriées à leur endroit ;
  3. identification dans tout le pays de  20 chefs collinaires dont 10 femmes et 10 hommes  qui ont excellé dans les activités de développement ; pour être gratifiés  par le Sénat. Compte tenu de la difficulté d’opérer des choix objectifs, la commission permanente chargée des questions administratives, de décentralisation et de contrôle de la représentation dans les institutions a été saisie au fond de cette question ;
  4.  collaboration des sénateurs avec les chefs collinaires dans la création des associations de lutte contre la polygamie et le concubinage.

Après ces échanges riches d’intérêts, la séance s’est poursuivie à huis clos à   partir de

9heures 45 minutes.

 

 

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Autres articles