Visite du Président du Sénat en communes Makamba, Kayogoro et Kibago

P1

En date du 09 février 2018, Honorable Révérien Ndikuriyo, Président du Sénat, a visité consécutivement le Bureau provincial de Makamba, en chantier, et le Stade moderne de Gisenyi, en cours de construction, en commune Makamba. L'objectif de cette visite était de se rendre compte de l'état d'avancement des travaux en cours.

P2

Après, il a visité le Centre d'enseignement des métiers de Kayogoro, en chantier. Ce centre est constitué de 3 salles de classe, un atelier des travaux pratiques et un bloc administratif.

Le Président du Sénat a, par la suite, visité le marché de Kiyange, en cours de construction, sis en commune Kibago. Ce marché est constitué de 11 blocs pourvus de 154 échoppes.

Ensuite, Honorable Ndikuriyo s'est associé à la population de la zone Kiyange dans des travaux de construction du bureau de cette zone.

Au terme de ces travaux, le Président du Sénat a salué les travaux de développement déjà réalisés par la population de cette localité. Il l'a incitée à continuer dans cette optique pour se développer et surtout renforcer la cohésion au niveau des familles, pilier du développement communautaire.

P3 P4

Peu après, Honorable Ndikuriyo s'est rendu à sa colline natale de Gatwe, en commune Kayogoro, pour se faire enrôler en vue de participer au référendum de la Constitution prévu cette année et aux élections de 2020.

Le Président de la Chambre haute du Parlement a, dans son message, interpellé les citoyens burundais ayant au moins 16 ans à s'enrôler massivement mais que ces derniers auront le droit de voter en 2020.

"Se faire enrôler permettra aux burundais de mettre en place les institutions démocratiquement élues et jouir de leur souveraineté", a-t-il précisé.

Honorable Ndikuriyo a clôturé cette journée en visitant ses champs de manioc sur la colline Buga de la commune Kayogoro.

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Autres articles