Le Parlement évalue la mise en application du programme gouvernemental pendant le 1er semestre 2017

DSC_9564

Le mercredi 04 octobre 2017, les deux Chambres du Parlement, réunies, ont évalué, au Palais des congrès de Kigobe, la mise en application du programme du Gouvernement pour le premier semestre 2017 dans les domaines relevant du secteur de coordination de la première Vice-présidence de la République.

DSC_9567

Ainsi, le premier Vice-président de la République, Monsieur Gaston Sindimwo, a parlé des réalisations dans 8 ministères, à savoir: le ministère de l'intérieur, le ministère de la sécurité publique, le ministère des relations extérieures et de la coopération internationale, le ministère à la Présidence chargé des affaires de la Communauté est africaine, le ministère à la Présidence chargé de la bonne gouvernance et du plan, le ministère de la justice et garde des sceaux, le ministère de la défense nationale et des anciens combattants ainsi que le ministère de la fonction publique, du travail et de l'emploi.

DSC_9544 DSC_9534

D'une manière générale, Monsieur Sindimwo a indiqué que les projets prévus, dans ces ministères, ont été réalisés suite à la paix et la sécurité qui règnent sur tout le territoire national.

Les députés et sénateurs, en grande partie, ont été satisfaits des réalisations du Gouvernement pendant cette période. Néanmoins, dans leurs interventions, ils ont déploré le fait qu’il y ait des étudiants envoyés à l’étranger qui ne retournent pas prester au pays alors que le Gouvernement a dépensé beaucoup pour leur formation.

Les parlementaires ont demandé que des gens qui commettent des bavures en prétextant qu’ils le font au nom des hauts responsables du pays soient sérieusement punis conformément à la loi.

DSC_9548

Ils ont souhaité que les projets de loi soient traduits en langue nationale et que ceux destinés à être ratifiés soient déposés à temps au Parlement pour éviter, le cas échéant, qu’une aide peut tomber en annulation suite à l’expiration des délais d’adoption d’un projet de loi y relatif.

Comme certains véhicules sans plaque d’immatriculation, peuvent transporter des malfaiteurs, ils ont recommandé au ministère de la sécurité publique de bien assurer le contrôle de la circulation routière.

En vue de pouvoir échanger les produits commerciaux, une recommandation visant le renforcement des bonnes relations avec d’autres pays a été formulée à l’endroit du ministère des relations extérieures et de la coopération internationale.

Ils ont également demandé l’organisation des séances d’encadrement de la population pour l’enseigner de faire preuve de retenu afin d’éviter tout ce qui pourrait la diviser.

Les parlementaires ont aussi demandé que des contrats de performances pour tous les fonctionnaires de l’Etat soient signés afin de pouvoir évaluer leurs prestations. 

Ils ont également recommandé l’informatisation des données de l’état-civil, la régularisation des mariages, etc.

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*