Le Sénat organise une réunion de sensibilisation sur la lutte contre la corruption et la fraude en Mairie de Bujumbura

P2

Le mercredi 5 juillet 2017, le Sénat a organisé une réunion de sensibilisation sur la lutte contre la corruption et la fraude à l'intention des élus locaux, acteurs socio-économiques, des représentants des confessions religieuses et des corps de défense et de sécurité ainsi que les chefs de services, de la Mairie de Bujumbura.

Cette séance était animée par les membres du Bureau du Sénat, le Président de cette Institution, Honorable Révérien Ndikuriyo et ses deux Vice-présidents, Honorables Spès-Caritas Njebarikanuye et Anicet Niyongabo.

Dans son discours d'ouverture, Honorable Révérien Ndikuriyo a remercié la population pour avoir mis en application des conseils leur prodigués, par des autorités administratives, en rapport avec la préservation de la paix et la sécurité.

P1 P5 P3

De plus, il leur a demandé d'aider dans la lutte contre la corruption et la fraude en vue de développer le pays.

Honorable Ndikuriyo a profité de cette occasion pour remercier l'Office Burundais des Recettes (OBR) qui ne cesse de rehausser la collecte des taxes qui entrent dans le trésor public.

Lors de cette réunion, le Président du Sénat a interpellé les participants à s'atteler aux travaux de développement et ne pas attendre des aides provenant de l'étranger. Il leur a demandé de pointer du doigt à ceux qui sèment le désordre dans le domaine du commerce, prétextant qu'ils le font au nom de certaines hautes autorités administratives.

Honorable Ndikuriyo a souhaité que la Mairie de Bujumbura soit délimitée afin de protéger les terres cultivables qui sont dans les provinces périphériques.

Il a terminé son allocution en interpellant les autorités à lutter contre la falsification des documents administratifs qui s'observe dans certains quartiers.

DSC_7016 P4

Dans leurs doléances, les participants ont exprimé leurs souhaits en rapport avec, entre autres, la viabilisation dans la transparence du quartier Nyabugete, l'organisation de beaucoup de rencontres à l'intention des élus locaux, les moyens de déplacement pour les chefs de quartiers, la réparation des fuites d'eaux dans certains endroits, le gardiennage des barrières douanières par des gens légalement reconnus, etc.

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*