Le Sénat organise un atelier de sensibilisation contre les mariages précoces et les grossesses non désirées en milieux scolaires dans les communes Kayanza et Matongo

IMG_5113

En dates du 10 au 11 Avril 2017, le Sénat a organisé un atelier de sensibilisation  sur la lutte contre les mariages précoces et les grossesses non désirées,  à l’intention des représentants des élèves et des en enseignants des communes KAYANZA et MATONGO de la province KAYANZA.

Les séances ont été animées par une équipe de 9 honorables sénatrices et un sénateur. Les exposés portaient sur le planning familial et les conséquences liées aux grossesses infantiles dans les familles et dans la société burundaise.

IMG_5120

Dans son discours d’ouverture, Hon Martin Niteretse, délégué du Président du Sénat, a  fait savoir qu’après avoir remarqué que la situation des cas de grossesses dans les écoles est devenue très inquiétante dans plusieurs provinces du pays, le Sénat a pris la décision d’organiser des séances de sensibilisations dans quelques communes des provinces KIRUNDO, KAYANZA, GITEGA, CIBITOKE, MAKAMBA, MWARO et ROMONGE où on observe un grand nombre de cas.

IMG_5162

Il a indiqué que l’objectif de  ces ateliers est de protéger la jeunesse burundaise par la promotion d’une bonne éducation de la fille pour un avenir meilleur de la société. Honorable Niteretse a enfin exhorté les  éducateurs, les parents et les  administratifs à s’impliquer conjointement à la lutte contre les grossesses en milieux scolaires afin de protéger l’éducation des jeunes élèves

IMG_5166

Dans chaque commune, les travaux de l’atelier ont été  repartis en 4 sous- thèmes qui sont notamment : le leadership féminin, planning familial, droits et devoirs de l’enfant, les conséquences liées aux grossesses non désirées et les mariages précoces.

Lors des présentations des sous-thèmes, par approche participative, l’équipe des sénatrices a donné, à tour de rôle, des explications sur la façon de lutter contre les grossesses non désirées en milieux scolaires.

IMG_5108 IMG_5239   IMG_5108 IMG_5239   

Au terme des travaux de l’atelier, les sénateurs ont mis en place une commission de suivi des cas de grossesses dans les écoles des communes KAYANZA et MATONGO. Ce comité va donner le rapport aux sénateurs, et est composé par 6 personnes : 2 directeurs, 2 enseignants et 2 élèves. Le directeur communal de l’enseignement se chargera de la coordination de cette  commission.

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*