Campagne de sensibilisation à la lutte contre les grossesses non désirées en milieux scolaires en commune Vumbi

IMG_5036

En date du 31 mars 2017, le Président du Sénat, Honorable Révérien Ndikuriyo, a rehaussé de sa présence les activités de l’atelier de sensibilisation sur la lutte contre les grossesses non désirées et les mariages précoces en milieux scolaires. Cet atelier était organisé à l’intention des représentants des élèves et enseignants de toutes les écoles de la commune Vumbi, en province Kirundo, dans les enceintes de la paroisse Gasura.

Honorable Ndikuriyo a, dans son allocution d’ouverture, rappelé qu’après les descentes effectuées dans toutes les 119 communes du Burundi en 2016, le constat a été qu’il y a un nombre inquiétant de grossesses observées dans les écoles, et c’est pour cette raison que le Sénat a décidé d’organiser une campagne de sensibilisation qui a débuté en commune Busoni, la veille, en vue d’éradiquer ce fléau qui hante la jeunesse scolarisée dans différentes provinces du pays.

IMG_5087

Après les cérémonies de lancement de cette campagne, les travaux de l’atelier ont été coordonnés par une équipe de 8 sénatrices parmi lesquelles quatre ont fait des  présentations se référant sur le thème central, ‘‘La sensibilisation sur la lutte contre les grossesses non désirées et les mariages précoces en milieux scolaires’’.

IMG_5067

Les exposés présentés par ces sénatrices portaient sur ‘‘le leadership féminin quand on est bien éduqué; les signes de l’adolescence et les problèmes rencontrés en matière de la sexualité; le comportement digne d’une fille pour éviter les grossesses non désirées et les conséquences des grossesses infantiles en milieux scolaires et dans les familles’’.

IMG_5042 IMG_5040

Par approche participative, les participants ont eu l’occasion de répondre aux questions des présentatrices et ont été satisfaits par ces enseignements.

Au terme de l’atelier, les sénatrices ont demandé aux participants (élèves et enseignants) d’aller transmettre le message à leurs condisciples ou collègues dans le but d’atteindre ‘zéro grossesse’ dans les écoles de la commune Vumbi. A cet égard, un comité composé de 6 personnes a été mis en place afin de bien assurer le suivi des cas de grossesses non désirées et mariages précoces observés dans la commune Vumbi. Il s’agit de deux directeurs d’écoles, deux enseignants et deux élèves. Ce comité va soumettre le rapport mensuel aux sénatrices sur l’état des lieux des grossesses dans les écoles. 

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*