Le Président du Sénat tient des réunions à l’intention de la population des zones Mukungu, Kabonga et Muyange

DSC_0057

Le vendredi 27 janvier 2017, le Président du Sénat, Honorable Révérien Ndikuriyo a tenu des réunions à l'intention de la population des zones Mukungu, Kabonga et Muyange de la commune Nyanza-Lac de la Province Makamba en vue d'échanger sur la situation sécuritaire et le développement de ces entités administratives.

Honorable Ndikuriyo a remercié les habitants de ces zones pour avoir préservé la paix et la sécurité, surtout en 2015 au moment où certains quartiers de la Mairie de Bujumbura étaient caractérisés par des mouvements insurrectionnels.

DSC_0046 DSC_0031

Il a interpelé la population de s'atteler aux travaux de développement en construisant des infrastructures en matériaux durables comme des maisons d'habitation, des salles de classe, des centres de santé, etc.

Il a promis qu'il va disponibiser des bus de déplacement pour que certains commerçants aillent voir comment les autres provinces sont développées et s'en servent de modèle.

Honorable Ndikuriyo a invité les jeunes à faire des écoles techniques afin qu'ils puissent créer de l'emploi à la fin de leurs études.

Comme les terres cultivables sont exiguës, le Président du Sénat a également conseillé la population de limiter les naissances en mettant au monde des enfants dont elle est capable de nourrir, scolariser, etc.

Dans le cadre de la protection des propriétés foncières, Honorable Ndikuriyo a recommandé aux autorités de mettre fin à l'activité des soi-disant commissionnaires qui prétendent connaitre les limites des parcelles des réfugiés de 1972.

Il a aussi conseillé les habitants de ces zones d'éviter le concubinage et de lutter contre les boissons prohibées car elles sont nuisibles à la santé. Honorable Ndikuriyo a par conséquent précisé qu'il va demander au gouvernement de ne pas prendre en charge les soins médicaux pour l'accouchement des femmes mariées illégalement.

Le Président du Sénat a demandé à la population de lutter contre la fraude, ne pas polluer le lac Tanganyika, protéger l'environnement en plantant des arbres, pratiquer des activités sportives car elles peuvent, par exemple, constituer la source du développement et sont bonnes pour la santé.

Dans ses doléances, la population de ces localités a demandé de l'électricité , du ciment pour les infrastructures en cours de construction, des pelles et pioches pour le traçage des routes, des enseignants pour certaines écoles , des terrains de jeux de football, etc.

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*