Compte rendu synthétique de la séance plénière du 30 décembre 2016 relative à l’adoption des amendements analyses par la commission mixte paritaire sur le projet de loi organique portant missions, organisation, composition et fonctionnement de la police nationale du Burundi ainsi que les cérémonies de clôture de la session parlementaire ordinaire d’ octobre 2016

L’an deux mille seize, le trentième jour du mois de décembre, les honorables sénateurs se sont réunis en l’hémicycle du Sénat pour la 96ème séance de la cinquième législature pour adopter des amendements analysés par la commission mixte paritaire sur le projet de loi organique portant missions, organisation, composition et fonctionnement de la police nationale du Burundi ainsi que les cérémonies de clôture de la session parlementaire ordinaire d’ octobre 2016. Cette séance qui était dirigée par le Président du Sénat, Très Honorable Révérien NDIKURIYO  a vu la participation de 30 sénateurs et a débuté par une prière  à 8 heures 32 minutes pour  prendre fin à 9 heures 45 minutes.

Procédant à l’ouverture de la séance, le Très Honorable Président du Sénat a souhaité la bienvenue à tous les sénateurs présents.

Avant de passer aux activités proprement dites, les sénateurs ont d’abord adopté la  modification du programme de la semaine en ajoutant pour vendredi le 30 décembre 2016, journée  qui était consacrée seulement aux cérémonies de clôture de la session parlementaire d’octobre 2016, l’adoption des amendements de la commission mixte paritaire sur le projet de loi organique portant missions, organisation, composition et fonctionnement de la police nationale du Burundi pour 8 heures 30 minutes.

Les honorables sénateurs ont par la suite adopté à l’unanimité des 30 sénateurs présents, tous les amendements proposés par la commission mixte paritaire.

Après l’adoption, le Très Honorable Président du Sénat a procédé à la  lecture du discours de clôture de la session parlementaire ordinaire d’octobre 2016.

Les cérémonies qui ont été rehaussées par la présence des éminentes personnalités ont été ainsi clôturées par ce discours.

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*