Le 2ème Vice-président du Sénat rencontre les représentants de la population de la province Ngozi

img_3975

En date du 09 décembre 2016, le deuxième Vice-président du Sénat, Honorable Anicet Niyongabo, accompagné par le sénateur Joseph Ntakarutimana, a rencontré les élus locaux et représentants des chefs de services de la province Ngozi, au chef lieu de cette province.

Cette rencontre s’articulait sur le développement socio-économique et la sécurité ainsi que l’écoute des désidératas de la population en vue de les résoudre.

Le conseiller principal du gouverneur de la province Ngozi, Monsieur Dieudonné Hiboneye, a indiqué, dans son mot d’accueil, que la sécurité est une réalité dans cette province malgré quelques cas de vols dans des champs et ménages, des conflits fonciers et la pratique du concubinage.

img_3966

Honorable Anicet Niyongabo a, dans son message, félicité la population de Ngozi en général pour avoir sauvegardé la paix et la sécurité ainsi que la sérénité qui l’a caractérisée au moment où certaines régions observaient des mouvements insurrectionnels. ‘‘Nous sommes venus pour voir où vous en êtes en matière de développement et vous encourager à continuer dans ce sens’’, a-t-il martelé.

Il a aussi interpellé la population et les administratifs en particulier à lutter contre le concubinage, la fabrication des boissons prohibées car celles-ci font mal à la santé, les vols dans des ménages, les litiges fonciers et à protéger l’environnement pour faire face aux aléas climatiques.

Bien plus, le deuxième Vice-président du Sénat a conseillé les habitants de cette province de continuer à consolider la paix et la sécurité, s’atteler aux travaux de développement, promouvoir l’enseignement des métiers, limiter les naissances, respecter les lois en vigueur, faire l'hygiène, combattre la sorcellerie, posséder la Carte d'assurance médicale (CAM), etc.

img_3956

Il les a, en outre, invités à sensibiliser la population vis-à-vis du bienfait de l’école car on remarque pas mal d’abandons scolaires. C’est au moment où dans la province de Ngozi 20 mille enfants ont abandonné l’école, l’année précédente.

Pour des questions qui étaient soumises au deuxième Vice-président du Sénat, différents intervenants ont évoqué entre autres le chômage pour les jeunes, l’ouverture du commerce à l’intérieur du pays, l’octroi des crédits aux agriculteurs, la limitation des naissances, la création de l’emploi, la promotion de la culture du café et la réouverture des bureaux parlementaires au niveau des provinces. D’autres questions soulevées étaient relatives aux conflits sur la colline Sabanerwa, la réhabilitation du pont de Buyongwe reliant la commune Nyamurenza à cette de Marangara, la redynamisation des relations intercommunalités, la promotion de l’agriculture pour le développement économique, etc.

Concernant le chômage, Honorable Niyongabo a invité les jeunes chômeurs à se regrouper en associations d’auto-développement et apprendre des métiers.

img_3979

S’agissant de la limitation des naissances, il a indiqué qu’il faut sensibiliser la population sur son importance afin de prévenir les défis majeurs liés à la surpopulation.

Répondant à la question relative à l’octroi des crédits aux agriculteurs, Honorable Niyongabo a dit qu’il faudra plutôt contracter des microcrédits auprès des micro-finances ou les banques selon les besoins.

Pour d’autres préoccupations, il a dit qu’elles seront étudiées et résolues par les instances habilitées.

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Autres articles