Le Président du Sénat rencontre les élus locaux et chefs de services de la commune Gitega

1-rev-njeba-gvr

Honorable Révérien Ndikuriyo, Président du Sénat, accompagné par le son 1er Vice-président, Honorable Spès-Caritas Njebarikanuye, a tenu une réunion à l’intention des élus locaux et chefs de services déconcentrés de la commune et province Gitega, le jeudi 27 octobre 2016. Cette commune est la 119ème et dernière visitée par le Président de la Chambre haute du Parlement.

La réunion avait pour objectif d’échanger avec ces représentants du peuple et de s’enquérir des désidératas de la population liés au développement, à la situation politique et socio-économique.

Prenaient part également à cette réunion certains parlementaires et le gouverneur de la province, Monsieur Venant Manirambona ainsi que le conseiller technique chargé des affaires administratives et sociales dans ladite commune, Monsieur Ernest Ntawukirishiga.

2-partic2

Dans son message, le Président du Sénat a retracé les grandes périodes que le Burundi a traversées ainsi que les récents événements de l’année 2015 marquée par des insurrections et tentative de coup d’Etat du 13 mai 2015.

Honorable Révérien Ndikuriyo a dit que certains coins du pays ont été touchés par ces événements mais que la situation s’est beaucoup améliorée et que le pays est actuellement calme. Il a remercié la population de Gitega qui a gardé la sécurité pendant que les autres coins du pays étaient troublés. Il a, à cet effet, demandé à cette population de continuer à préserver la paix et la sécurité.

Eu égard à ces moments difficiles, le Président du Sénat a rappelé que ceux qui ont organisé les insurrections l’ont fait en connivence avec certains pays étrangers qui n’étaient pas contents de la manière dont les burundais sont en train de développer leur pays sans dépendre de l’aide extérieure surtout qu’ils voulaient s’opposer à la volonté des autorités burundaises à exploiter les richesses minières du pays, ce qui est aux yeux de certains étrangers un péché originel.

3-partic1

Honorable Ndikuriyo a alors appelé la population à changer de mentalité. Sur ce, il l’a exhortée à lutter contre la commercialisation et la consommation des boissons prohibées, à maitriser la démographie et promouvoir l’enseignement des métiers.

A ceux qui ont terminé les écoles pédagogiques mais qui n’ont pas été embauchés, il leur a conseillé de suivre la formation technique pour pouvoir se débrouiller dans la vie.

Concernant la question de voir la ville de Gitega devenir la capitale politique, il a dit qu’il soutient ce projet car les autres provinces ont également besoin de se développer à l’instar de la ville de Bujumbura qui est aujourd’hui saturée.  

 

 

    

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*