COMPTE RENDU INTEGRAL DE LA SEANCE PLENIERE DU 31 AOUT 2016 RELATIVE AUX CEREMONIES DE CLOTURE DE LA SESSION ORDINAIRE DE JUIN 2016

L’an deux mille seize, le trente-et-unième jour du mois d’août, les sénateurs se sont réunis en l’hémicycle du Sénat pour la soixante-douzième séance plénière de la cinquième législature pour procéder aux cérémonies de clôture de la session ordinaire de juin 2016. Cette séance qui était dirigée par le Président du Sénat, Très Honorable Réverien NDIKURIYO, a débuté par une prière. Elle a bénéficié de la présence  de 33 sénateurs et d’un nombre important de convives  dont  quelques membres du Gouvernement, le Maire de la ville de Bujumbura, le Président de la Cour des Comptes, des Ambassadeurs, des représentants des missions diplomatiques et consulaires ainsi que des representants des organisations internationales au Burundi. Les travaux de cette séance ont débuté  à 9 heures 30 minutes et ont pris fin à 9 heures 43 minutes.

Voici le discours intégral prononcé à cette occasion par le Président de la séance :

Honorable Premier Vice-président du Sénat,

Honorable Deuxième Vice-président du Sénat,

Honorables Sénateurs,

Mesdames, Messieurs les Représentants du Gouvernement,

Monsieur le Président de la Cour des Comptes,

Monsieur le Maire de la ville de Bujumbura,

Excellences Mesdames, Messieurs les Représentants du Corps Diplomatique et Consulaire au Burundi,

Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales au Burundi,

Distingués invités,

Mesdames, Messieurs,

1. Conformément à la Constitution de la République du Burundi, en son article (174), nous clôturons  aujourd’hui la session ordinaire de juin 2016. Cependant, permettez-nous de vous souhaiter la bienvenue et de vous remercier, vous tous chers invités, pour avoir répondu  présents à ces activités.

2. Permettez-nous aussi de vous féliciter, honorables sénateurs, pour cette année que vous venez de passer dans cette noble mission de représentation du peuple.

 

Nous vous félicitons également pour le travail louable que vous avez accompli dans l’analyse et l’adoption des projets de lois, dans les visites effectuées sur terrain dans le but de vous joindre à la population  dans les différentes localités du pays. Cela a été une bonne occasion de recueillir leurs doléances, d’échanger des conseils, de se joindre à eux dans de différentes activités sportives, et vous avez transmis leurs préoccupations en demandant au Gouvernement de fournir des éclaircissements sur les différentes questions transmises.

 

3. Vous avez accompli un tel travail dans ce mois. Vous avez posé des questions d’éclaircissement à Leurs Excellences le premier Vice-président et le deuxième Vice-président de la République du Burundi après qu’ils ont présenté, devant le parlement réuni en congrès,  les bilans de leurs réalisations durant les premiers six mois de cette année.

 

4. Nous vous félicitons encore pour avoir accompli avec détermination et sagesse  le travail d’approbation des noms des candidats que Son Excellence le Président de la République désire nommer dans certaines hautes fonctions de l’Etat conformément à la Constitution, en son article 187, alinéa 9.

 

Honorables sénateurs,

Distingués invités,

 

5. Durant cette session ordinaire de juin, dans le souci de se joindre au citoyens dans leurs localités afin d’exécuter le programme de sensibiliser les élus locaux à consolider la paix et la sécurité,  nous avons poursuivi notre tâche de visiter les communes de notre pays. Ainsi, nous avons récemment visité le quatre-vingt-onzième (91ème) commune.

6. Nous profitons de cette occasion pour féliciter plusieurs communes qui ont mis en application ce que nous avons convenu. Nous félicitons particulièrement la commune Mugamba pour avoir compris que Mugamba appartient à ses natifs, et qu’une fois unis, ils sont capables de sauvegarder la paix chez eux et ne pas la perturber comme cela avait commencé. Nous ne pourrions pas manquer à féliciter aussi les communes de Bujumbura-Mairie pour un pas satisfaisant  qu’ils ont franchi dans la préservation de la paix et de la sécurité, dans l’entretien de la ville de Bujumbura et aussi dans la gestion du commerce pour que les commerçants qui payent les taxes ne soient pas inhibés par  les fraudeurs.

 

Honorables Sénateurs,

Distingués invités,

 

7. L’institution que nous représentons suit de près le travail satisfaisant des forces de l’ordre et de sécurité burundaises au niveau international dans la restauration de la paix et la sécurité. C’est pourquoi nous nous inscrivons en faux contre  la résolution 2023 du Conseil de Sécurité des Nations Unies exigeant l’envoi de 228 policiers étrangers dans notre pays. La population de toutes les communes considère cette résolution comme une sous-estimation, une provocation ou une ignorance de la noble mission accomplie par les forces de l’ordre burundaises à travers le monde.

 

8. Toujours dans ce domaine, nous félicitons l’équipe qui a représenté le Burundi dans les jeux olympiques qui ont eu lieu à Rio au Brésil, pour avoir honoré le Burundi dans les cérémonies d’ouverture où les burundais ont porté leur habit culturel.   Que cela nous serve d’exemple et surtout pour les jeunes filles burundaises, pour qu’elles abandonnent l’habitude de porter une tenue indécente.

Nous encourageons encore une fois Mademoiselle Francine Niyonsaba qui a honoré notre pays, en lui donnant une bonne image au niveau international, devant les pays qui ont sillonné le monde entier, ternissant l’image du Burundi. ‘’A brebis tondue, Dieu ménage le vent. ‘’Que Dieu qui nous l’a donné le protège’’, prions-le toujours.

 

Honorables Sénateurs,

Distingués invités,

 

9. Conformément à l’article 189 de la Constitution de la République du Burundi, parmi les projets de loi que le gouvernement nous a envoyés pour cette session, ceux qui ont été analysés et adoptés sont les suivants:

  1. Projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord de don n°D0470-BI entre la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement (IDA) relatif au financement additionnel du projet de mise en réseau des laboratoires de santé publique des pays de la Communauté Est Africaine, signé à Bujumbura le 1er avril 2016 ;

 

  1. Projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord de don n°D0470-BI entre la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement (IDA) relatif au financement du projet de renforcement des capacités institutionnelles pour l’efficacité gouvernementale (PRCIEG), signé à Bujumbura le 1er avril 2016 ;

 

  1. Projet de loi régissant les suretés mobilières conventionnelles au Burundi ;

 

  1. Projet de loi portant code de l’urbanisme, de l’habitat et de la construction au Burundi ;

 

  1. Projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord de financement entre la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement pour le projet d’urgence pour la résilience des infrastructures au Burundi ;

 

  1. Projet de loi portant prévention, protection des victimes et répression des violences basées sur le genre, seconde lecture ;
  2. Projet de loi portant modification des articles 146 et 151 de la loi n° 1/21 du 15 octobre 2013 portant code minier du Burundi ;

 

  1. Projet de loi portant Organisation de la pêche et de l’aquaculture ;

 

  1.  Projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord de financement N°D 050-BDI entre la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement en faveur du projet à l’amélioration de la productivité et de la compétitivité du secteur café, signé à Bujumbura le 05 août 2016.

Honorable Première Vice-président du Sénat,

Honorable Deuxième Vice-président du Sénat,

Honorables Mesdames, Messieurs les Sénateurs,

Distingués invités,

10. Comme la population des endroits visités nous l’avait demandé, nous avons invité quatre ministres en séances plénières pour nous éclairer sur certaines questions notamment la commercialisation du sucre, ce qui est prévu pour les bords des rivières qui traversent la mairie, la question sur l’assainissement de la ville, des inquiétudes sur certaines marchandises et autres.  Les moyens aidant, certaines de ces activités ont été radiodiffusées et télédiffusées, ainsi les Burundais ont eu une information fiable.

11. Le Sénat a nommé 3 commissions spéciales à savoir :

- La commission spéciale chargée d’analyser l’état de la mise en œuvre effective de la politique de décentralisation au Burundi ainsi que l’applicabilité de certaines dispositions du code des marchés publics ;

- la commission sénatoriale d’enquête sur le respect des équilibres au sein de l’administration publique et parapublique, des administrations personnalisées de l’état, des services décentralisés et déconcentrés ;

- la commission spéciale chargée du suivi des recommandations formulées par le Sénat. 

Comme nous l’avons dit au début de notre discours, le Sénat a approuvé les candidatures à certains postes de hautes responsabilités.

Honorables Sénateurs,

Distingués invités,

12. Lorganisation de ces travaux exige de l’art et de la science. C’est pour cette raison que la Haute Chambre du Parlement a organisé bon nombre d’ateliers de formations pour que les sénateurs et les fonctionnaires de notre institution remplissent convenablement leurs tâches.

Nous profitons de cette occasion pour féliciter les fonctionnaires qui travaillent d’arrache-pied pour améliorer du jour au jour, les missions confiées à la Haute Chambre.

Honorables Sénateurs,

Distingués invités,

13. Le Sénat du Burundi va continuer à visiter la population pour leur demander de protéger les biens de ceux qui ont fui le pays, d’accueillir avec amour ceux qui regagnent le pays surtout que pour les croyants nous sommes dans l’année de la Miséricorde Divine.

Nous profitons de cette occasion pour inviter la population à se préparer pour donner sa contribution à la Commission Vérité et Réconciliation. Le Gouvernement voudrait bien appuyer cette commission parce que les Burundais attendent beaucoup de cette dernière. De plus, si la vérité est connue il y a des âmes qui sont délivrées.

14. Pour conclure, nous réitérons encore une fois notre sentiment de gratitude aux distingués invités qui ont répondu présents à ces travaux. Nous souhaitons aux honorables sénateurs un bon travail durant ce mois de vacances parlementaires. Allez dans vos circonscriptions, visitez votre électorat, consultez-vous, préparez les programmes de paix et de développement, travaillez ensemble, priez ensemble, organisez ensemble les activités sportives, vous savez très bien qu’elles rassemblent les gens et aident à se divertir.

C’est sur ce souhait que nous déclarons closes les activités de la session ordinaire de juin 2016.

Que Dieu vous bénisse et vous protège.

Merci.

Les travaux de cette séance qui met fin aux activités des sénateurs durant la session de juin 2016 se sont clôturés dans un climat très détendu.

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*