Honorable Anicet Niyongabo exhorte la population de Muramvya à préserver la sécurité et promouvoir le développement

PHO1

Le Deuxième Vice-président du Sénat, Honorable Anicet Niyongabo, a exhorté la population de la province Muramvya en général et celle de la commune Bukeye en particulier de continuer à préserver la sécurité et promouvoir le développement pour l’intérêt commun.

Il a émis ce propos au cours d’une réunion sur la sécurité et le développement tenue à l’endroit des administratifs, des responsables des forces de l’ordre, des élus locaux et des représentants des confessions religieuses œuvrant dans ces localités.

Lors de cette réunion, l’administrateur de la commune Bukeye et le gouverneur de la province Muramvya ont indiqué que la sécurité est généralement bonne et que la population vit en harmonie.

Prenant la parole, Hon. Niyongabo a fait savoir qu’il était venu s’associer aux parlementaires élus dans cette circonscription pour s’enquérir des préoccupations de la population. Il a félicité la quadrilogie et les comités mixtes de sécurité qui sont actifs en province Muramvya. Toutefois, il leur a demandé à redoubler d’effort surtout en impliquant la population en matière de sécurité.

Le 2ème Vice-président du Sénat a saisi de cette occasion pour demander à ceux qui ont pris le chemin de la violence de se redresser et retourner au bercail afin de contribuer au développement de la nation.

PHO2

Concernant l’élaboration des projets de développement à soumettre au Fonds National d’Investissement Communal (FONIC), Hon. Niyongabo a conseillé l’administration communale de consulter les natifs et autres consultants en vue de produire des projets acceptables. ‘‘Les communes qui auront bien élaboré les projets seront les premières à bénéficier les 500 millions de francs burundais alloués annuellement à chaque commune,’’ a-t- il précisé. 

Dans le domaine éducatif, les participants à cette réunion ont montré leurs préoccupations à propos des équipements des centres professionnels de métiers en cours de construction qui pourraient être insuffisants.

D’autres questions soulevées concernent le sort des écoliers qui terminent la l’école fondamentale qui n’auront pas de locaux pour continuer l’éducation post-fondamentale. A ce sujet, Hon. Niyongabo a rappelé que la population burundaise devrait comprendre que l’école fondamentale donne une formation qui est adaptée à la vie actuelle.

S’agissant des locaux, le 2ème Vice-président du Sénat a dit que le FONIC donnera des fonds aux communes qui auront déposé leurs dossiers d’appels d’offres. Ainsi, il incombe aux communes de les déposer le plus rapidement possible en vue d’accélérer la mise en œuvre de ces projets de construction.

En outre, les participants ont demandé au Deuxième Vice-président du Sénat de plaider pour la commune Mbuye qui manque cruellement d’eau potable.

Enfin, Honorable Niyongabo a conseillé la population de Bukeye de ne pas gaspiller la récolte agricole de la saison culturale B étant donné que la récolte suivante sera disponible au mois de janvier de l’année prochaine.

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*