Le Président du Sénat rencontre les élus locaux et représentants des services déconcentrés des communes Butezi et Ruyigi

DSC_0002

Le mercredi 04 mai 2016, le Président du Sénat, Honorable Révérien Ndikuriyo, a tenu des réunions de sécurité respectivement en communes Butezi et Ruyigi de la Province Ruyigi, à l’intention des élus locaux, des administratifs à la base, des représentants des corps de défense et de sécurité, des confessions religieuses ainsi que   des chefs de service.

L’objectif de cette rencontre était d’échanger avec eux sur le renforcement, le maintien de la paix et la sécurité ainsi que le développement de leurs communes respectives.

Hon. Ndikuriyo a interpellé les élus de représenter valablement leur électorat en mettant en avant ses doléances.

DSC_0011

Le Président du Sénat a félicité la population de Butezi et Ruyigi pour avoir sauvegardé la paix et la  sécurité dans leurs localités. « La paix et la sécurité sont le socle du développement durable », a-t-il rappelé.

Il a également rappelé qu’en 2010, certains politiciens ayant perdu les élections ont cherché des prétextes pour refuser le verdict des urnes et perturber la paix et la sécurité.

Il a aussi indiqué que  2015 est une année extraordinaire marquée par plusieurs moments historiques notamment les différentes attaques contre le Burundi, contre les camps militaires, les insurrections,  coup d’Etat, etc, tout cela pour empêcher les élections libres et démocratiques.  

Hon. Ndikuriyo a condamné certains politiciens qui, sous prétexte d’un troisième mandat du Président de la République, ont semé le désordre dans le pays. Il a remercié la population de Ruyigi car elle n’a pas suivi les propos incendiaires de certains de ces politiciens natifs de la province Ruyigi. Il a, à cet effet conseillé la population de ces localités de ne pas prêter oreille à quiconque viendrait l’inciter de perturber l’ordre et la sécurité de leurs localités respectives.

Le Président du Sénat a demandé à la population de Ruyigi de continuer à vivre en harmonie et de privilégier et sauvegarder les coutumes et mœurs du Burundi et de suivre de près et régulièrement l’éducation de leurs enfants.

DSC_0013

Il a promis de soutenir les équipes sportives et les projets de développement dans les communes précitées. Il a lancé un appel à la population de Ruyigi de répondre massivement à l’appel de Son Excellence le Président de la République de vaquer aux activités de salubrité tous les samedis de fin du mois et de protéger l’environnement en plantant beaucoup d’arbres sur les collines.

Lors des interventions, les participants de la commune Butezi ont indiqué que le manque d’eau potable, la mauvaise qualité du sel de cuisine, les routes provinciales impraticables (routes Butezi-Ruyigi et Butezi-Bwagiriza) ainsi que l’ivresse des réfugiés Banyamulenge sont des facteurs défavorisant le développement de cette commune.

En commune Ruyigi, l’administrateur, Monsieur Dieudonné Citegetse, a fait remarquer que les vols dans les ménages, champs de culture, la consommation des boissons prohibées, le concubinage, la malaria et le vagabondage des chiens enragés   troublent la sécurité.

Le Gouverneur de la Province Ruyigi, Monsieur Abdallah Assani, a, au nom de la population de Ruyigi, félicité le Président du Sénat pour sa volonté et son courage exceptionnel de rendre visite à toutes les communes du pays malgré ses multiples occupations. De plus, il l’a remercié de ses conseils combien riches et instructifs et lui a souhaité pleins succès dans ses missions de représentation du peuple.

Le lendemain (le jeudi 5 mai 2016) dans l’avant midi, Hon. Ndikuriyo s’est joint aux chrétiens de la Paroisse Kayogoro, en province Makamba, dans la messe de l’ascension. Dans l’après midi, il a assisté au match retour qui opposait les équipes de Vital’o et Aigle noir dont le score a été de 2 buts partout.      

 

 

 

 

 

 

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Autres articles