Ballet diplomatique du Président du Sénat à Khartoum

???????????????????????????????

Dans le cadre de l’élargissement des relations diplomatiques avec les parlements du monde, l’Honorable Révérien NDIKURIYO s’est entretenu ce 31 mars 2015 à Khartoum avec la délégation du Conseil Shoora du Royaume du Bahreïn, conduite par Hon. Jameela Ali Salman, 2ème  Vice-présidente, et celle du Conseil de la Nation d’Algérie, et la Présidente du Sénat du Zimbabwe.

Avec le Royaume du Bahreïn, les deux personnalités ont apprécié l’idée de la consolidation des relations entre les deux pays, surtout que, selon la partie Bahreïnie,  l’ancien Président du Sénat, Hon. Gabriel Ntisezerana avait manifesté le même intérêt, ensemble avec son homologue, lors de la visite qu’il avait effectuée dans ce royaume. La délégation du Bahreïn dans des réunions tenues à Bujumbura, a aussi apprécié que le Burundi a beaucoup à partager avec les autres pays et régions du Monde.

???????????????????????????????

Ils ont aussi reconnu le fait que l’Afrique et le Moyen Orient ont beaucoup en commun et devraient se soutenir mutuellement, peu importe les domaines d’intérêt commun. Donc, entre nos deux Chambres, un échange de visites et d’expériences Constitue une belle fenêtre en vue de cimenter ces relations. Ainsi, le Président du Sénat et Madame Jameela se sont convenus de vite formaliser ce programme.

Avec le Chef de délégation du Conseil de la Nation d’Algérie, les entretiens ont également porté sur le renforcement des relations de coopération entre le Burundi et l’Algérie, spécialement les Parlements des deux pays.

???????????????????????????????

Avec Hon. Edna Madzongwe, Présidente du Sénat zimbabwéen, les échanges ont porté sur le partage d’expérience entre nos deux pays, surtout en matière de gestion des anciens combattants.

Ces entretiens ont eu lieu en marge des travaux de la dernière journée de la 9èma Conférence de l’ASSECAA, dont la clôture a été marquée par la passation du témoin entre les présidents sortant et entrant de l’ASSECAA, ceux de la Chambre de la Fédération d’Ethiopie et du Conseil des Etats du Soudan.

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*