Le Président du Sénat a reçu en audience une délégation de l’UIP et du Forum des Parlements de la CIRGL

DSC07711

Le lundi 22 février 2016, le Président du Sénat, Honorable Révérien Ndikuriyo, a reçu en audience une délégation de l’Union Interparlementaire (UIP) et du Forum des Parlements de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (FP-CIRGL) conduite par le Président du Sénat Kenyan, Honorable Sen. David Akwee Athuro. Leur entretien a porté sur  la situation politique et sécuritaire au Burundi.

Au cours de cette audience, le Président du Sénat a souhaité la bienvenue à son homologue du Kenya et sa délégation. Il a indiqué que le peuple burundais en général et le Sénat en particulier sont très honorés de cette visite car elle permettra à ces émissaires de se rendre compte de la situation réelle qui prévaut au Burundi.

DSC07693

Honorable Ndikuriyo a rappelé que c’est une deuxième mission de haut niveau après celle effectuée au mois de novembre 2015 par les parlementaires du Parlement panafricain. Il a fait savoir qu’à l’issue de cette mission, les parlementaires panafricains ont apprécié le caractère calme et pacifique de la population burundaise.

Par la suite, le 2ème Vice-président du Sénat, Honorable Anicet Niyongabo, a présenté brièvement la situation générale qui prévaut au Burundi après quoi cette délégation accompagnée des membres du bureau du Sénat s’est rendue en zone Gitaza de la commune Muhuta, en province Rumonge, pour assister à une séance du dialogue inter-burundais organisée à l’intention de la population de cette province.

Cette mission d’Information Parlementaire au Burundi de l’UIP et du FP- CIRGL était composée de 11 parlementaires de différentes nationalités. Elle a visité le Burundi du 20 au 24 février 2016 en vue de s’enquérir de la situation politico-sécuritaire qui prévaut au Burundi.

A son agenda, ces émissaires ont rencontré différentes personnalités burundaises, les représentants de l’Union Africaine, le Secrétaire Exécutif de la CIRGL et les ambassadeurs des pays membres de la CIRGL, les représentants des Nations Unies basés à Bujumbura, des Eglises, de la société civile, des femmes et des jeunes ainsi que ceux des partis politiques agréés au Burundi.

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*