Le Président du Sénat tient des réunions à l’intention des élus locaux et acteurs sociaux des communes Bukemba et Giharo

COM GIHARO, REV

En dates des 11 et 12 février 2016, le Président du Sénat, Honorable Révérien Ndikuriyo, accompagné des sénateurs élus dans la province de Rutana, Honorable Jacqueline Sinzotuma et Honorable Jean Dieudonné Cubwa, a réuni les élus locaux, les chefs de services déconcentrés, les représentants des forces de défense et de sécurité, des confessions religieuses, des partis politiques, de la société civile et bien d’autres secteurs des communes Bukemba et Giharo de la province Rutana.

Leurs échanges étaient centrés sur la situation sécuritaire qui prévaut dans ces localités et du pas déjà franchi en matière de développement.

Le gouverneur de la province Rutana, Monsieur Bède Nyandwi, a fait savoir que la paix et la sécurité règnent dans cette circonscription. Cependant, il a signalé que le concubinage, les affaires pénales,  l’abandon scolaire, le manque d’eau potable, l’éloignement de certains services publics comme l’Office Burundais des Recettes (OBR), les routes impraticables, la consommation des boissons prohibées contribuent à l’insécurité

COM BUKEMBA

de sa province.

Face à ces problèmes, le Président du Sénat a conseillé les participants de suivre de près l’éducation de leurs enfants et de les sensibiliser à s’intéresser davantage aux écoles techniques.

Il a, en outre, recommandé à la population de Bukemba et Giharo de planter beaucoup d’arbres surtout les bambous tout près des ponts pour préserver l’environnement.

Quant à la question du concubinage, Hon. Ndikuriyo a demandé aux femmes de ces communes de créer des associations féminines de lutte contre le concubinage et l’ivresse.

COM GIHARO

Bien plus, le Président du Sénat a supplié cette population de changer de comportement afin d’améliorer leur mode de vie. Il a interpellé la population de Rutana en général et celle de Bukemba et Giharo en particulier à ne pas gaspiller les récoltes mais plutôt d’économiser pour mieux préparer leur avenir.

Quant aux services de l’OBR éloignés de ces localités, Hon. Ndikuriyo a promis d’en parler avec ses responsables afin de trouver une solution à ce défi.

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*