Le Président du Sénat rehausse de sa présence les cérémonies d’ouverture solennelle de l’agence ISHAKA Microfinance en province Makamba

DSC06427

Le vendredi 22 janvier 2016, le Président du Sénat, Honorable Révérien Ndikuriyo a rehaussé de sa présence les cérémonies d’ouverture solennelle de l’agence ISHAKA Microfinance, créée sous l’initiative de l’Eglise catholique, au chef-lieu de la province Makamba.

Dans un discours qu’il adressé à la population, Hon. Ndikuriyo a remercié  cette Eglise pour l’ouverture de cette Microfinance à Makamba. Il a souhaité  qu’elle soit implantée dans tout le pays afin qu’elle aide ses membres dans la réalisation des projets de développement.

En effet, cette Microfinance est appréciée dans cette circonscription, étant donné que pour tous les crédits déjà octroyés, la province Makamba enregistre 34%. 

Le Président du Sénat a promis, en tant que représentant du peuple, d’expliquer, aux élus locaux, le bienfondé d’épargner afin qu’ils puissent prévoir leur sécurité sociale dans le futur. « Il est regrettable de voir quelqu’un qui a l’âge de 80 ans, n’ayant pas connu la notion d’épargner et, qui, par conséquent, n’a même pas dix mille francs burundais pour assouvir ses besoins», a-t-il ajouté.

Avaient répondu à ces cérémonies: l’Evêque du Diocèse de Bururi, Mgr Vénant Bacinoni, certains parlementaires de la circonscription de Makamba ainsi que quelques ressortissants de cette province œuvrant dans d’autres provinces.  

DSC06415

Après cette activité, Hon. Ndikuriyo a visité le Centre des handicapés des sœurs de Makamba où il a accordé une aide constituée de bidons, haricots, riz et pagnes.  

Le Président du Sénat a promis d’appuyer ce centre dans la construction d’une nouvelle salle d’étude et l’achat d’un appareil téléviseur afin que les handicapés puissent suivre des matchs.  

Hon. Ndikuriyo a également partagé des limonades avec ces handicapés afin d' échanger  les vœux du nouvel an 2016.

 

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*