Une délégation du Parlement Panafricain reçue en audience par le Président du Sénat

PAN MPs

Honorable Révérien Ndikuriyo, Président du Sénat, en compagnie de ses deux vices les Honorables Spès-Caritas Njebarikanuye et Anicet Niyongabo, a reçu en audience une délégation de quatre Députés du Parlement Panafricain conduite par l’Honorable Professeur Ellamin Dajalla, Président de la Commission chargée de la Coopération, des Relations Internationales et de la Résolution des Conflits, le lundi 23 novembre 2015.

Au terme de l’audience, Hon. Prof. Ellamin Dajalla a fait savoir qu’ils sont venus pour s’enquérir de la situation actuelle du Burundi. Il s’est réjoui des échanges fructueux et a, par la suite, indiqué que la préoccupation du Parlement Panafricain est de voir tous ses pays membres stables et prospères.

Le 2ème Vice-président du Sénat en même temps porte-parole de cette Institution, Honorable Anicet Niyongabo, a, de prime à bord fait savoir que cette délégation a été envoyée par le Parlement Panafricain et l’Union Africaine pour constater la situation réelle qui prévaut au Burundi.

Hon. Niyongabo a indiqué qu’au cours de l’audience le Président du Sénat a brossé la situation générale qui prévaut au Burundi sur tous les plans. ‘‘Honorable Révérien Ndikuriyo a saisi de cette occasion pour remercier le Parlement Panafricain et l’Union Africaine d’avoir envoyé cette délégation d’autant plus que beaucoup d’histoires se racontent sur le Burundi relayées par les réseaux sociaux d’Internet’’, a-t-il renchéri.

PAN MPs1

Bien plus, il a rappelé que le Gouvernement et le Parlement burundais restent disposés à tous ceux qui sont intéressés par le Burundi de venir pour se rendre compte de la situation réelle qui prévaut dans ce pays étant donné que c’est de cette manière qu’ils peuvent apporter leur contribution de nature à stabiliser le pays.

Signalons que cette délégation va rencontrer plusieurs autorités du pays notamment le ministre des relations extérieures et de la coopération internationale, le ministre de l’intérieur et la formation patriotique, le ministre de la justice et garde des sceaux, le ministre de la sécurité publique, les autorités de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH), la Commission Nationale de Dialogue Inter-burundais (CNDI, les leaders des partis politiques de l’opposition et de la société civile, les médias et bien d’autres acteurs sociaux burundais.

Ils vont aussi visiter la ville de Bujumbura et l’intérieur du pays pour apprécier eux-mêmes la situation réelle qui prévaut au Burundi.

  

 

 

 

 

 

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*