Le Président du Sénat s’est exprimé devant la 133ème session de l’UIP

Samedi 18 Octobre 2015 a débuté à Genève en Suisse la 133ème session de l’Union Interparlementaire et Réunions Connexes sous le thème "Des migrations plus justes, plus sensées et plus humaines, un impératif économique et moral".

Le Burundi était représenté dans cette session par une  délégation conduite par le Président du Sénat. Aux côtés de l’Honorable Révérien NDIKURIYO, on note aussi la présence du deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Edouard NDUWIMANA, deux Députés, une Sénatrice et des fonctionnaires du Parlement.

Président

 Le Chef de la Délégation Burundaise à Génève, le Président du Sénat Hon. Révérien NDIKURIYO  prononce une déclaration

Dans sa déclaration , l’Honorable Révérien NDIKURIYO a indiqué qu’il est urgent de bien redéfinir les politiques migratoires au niveau mondial pour pouvoir faire face aux tragédies de différentes sortes que subissent les migrants surtout clandestins lors de leurs périples en particulier dans les eaux des mers.

Le Président de la Chambre Haute du Parlement Burundais a fait savoir qu’après une période électorale marquée par des contestations parfois violentes, le peuple burundais œuvre aujourd’hui à la consolidation de la paix et de la sécurité, condition essentielle pour s’atteler à un développement durable et au retour des réfugiés.

a copie

Une vue de la délegation du Parlement burundais  à la  133 session de l’UIP qui se tient à Génève

Après la mise en place des institutions démocratiquement élues, les Burundais doivent maintenant dialoguer pour pouvoir cohabiter pacifiquement et ainsi promouvoir le développement de leur chère patrie, a martelé  Honorable Révérien NDIKURIYO. Et d’inviter tous les partenaires du Burundi à soutenir et appuyer le dialogue inter-burundais qui vient d’être initié par le Gouvernement.

Le Burundi se réjouit de sa contribution aux côtés des autres Nations du monde à la réduction du phénomène migratoire par son intervention dans la lutte contre le terrorisme et dans le maintien de la paix dans beaucoup de pays d’Afrique et d’ailleurs, a-t-il ajouté avant de réaffirmer l’engagement du Burundi à lutter contre tout phénomène visant à amplifier le mouvement migratoire dans le monde.

Lire la Déclaration du Président du Sénat

Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Autres articles